Chaque année, des leaders de CGI à l’échelle mondiale réalisent des entretiens en personne avec des dirigeants des fonctions d’affaires (équipes métiers) et informatiques (TI) afin de discuter de leurs perspectives sur les tendances qui ont des répercussions sur leurs entreprises, y compris les priorités d’entreprise et en TI, les budgets et les plans d’investissement. En 2019, nous avons réalisé des entretiens en personne avec 124 dirigeants du secteur des banques de détail qui mettent l’accent sur l’adoption des canaux numériques, la demande en services omnicanaux et le besoin de gérer la sécurité, la réglementation et une infrastructure vieillissante.

L’adoption du numérique est la nouvelle tendance principale chez les clients de ce secteur.

L’adoption croissante du numérique par les clients comme canal principal émerge en tant que tendance la plus percutante par rapport à l’année dernière, où elle se plaçait au 5e rang. 

2019 principales tendances classées par incidence
Elle vient détrôner la principale tendance de l’année dernière, à savoir les réformes réglementaires et de conformité entraînant un fardeau croissant, qui se place désormais au 2e rang. La pression qu’exercent les demandes pour le numérique sur l’infrastructure existante, en 4e position l’an dernier, devient la 3e tendance la plus percutante. La croissance des cybermenaces et autres crimes financiers passe de la 6e à la 4e place des tendances comparativement à l’an dernier. La demande omnicanale pour des services personnalisés passe de la 3e à la 5e place.
En 2018, la conformité réglementaire était la tendance la plus marquée, suivie du marché hautement concurrentiel, de la demande omnicanale pour des services personnalisés, de la transformation numérique entraînant une forte pression sur l’infrastructure existante de services bancaires et de l’adoption croissante du numérique par les clients.
Comparaison des tendances par rapport à l’an dernier

 

PRINCIPALES CONCLUSIONS

44 % ont une stratégie numérique définie à l’échelle de l’entreprise.

Étapes de la mise en œuvre de la stratégie numérique
*y compris une stratégie d’entreprise et une stratégie d’entreprise s’étendant à l’écosystème externe

Parmi les dirigeants des banques de détail, 94 % indiquent avoir une stratégie numérique en place cette année, un pourcentage légèrement supérieur à celui des autres secteurs bancaires. 45 % ont une stratégie numérique opérationnelle ou qui produit des résultats réels, comparativement à 34 % pour l’ensemble des secteurs bancaires.

  Découvrez la façon dont les organisations tirent profit de leur stratégie de transformation numérique d’entreprise.

Les contraintes technologiques sont le principal défi.

Les dirigeants des banques de détail citent les contraintes technologiques comme leur principal défi en matière de transformation numérique, suivies du changement culturel et de la gestion du changement. La cybersécurité et les préoccupations en matière de conformité réglementaire demeurent également des défis constants d’une année à l’autre.

75 % utilisent le nuage.

Utilisation du nuage (cloud)

Pourcentages = réponses positives. Les dirigeants peuvent sélectionner plusieurs types d’utilisation du nuage. Réponses négatives ou autres non illustrées

Cette année, les dirigeants des banques de détail nous ont fait part de la façon dont ils utilisent les solutions en nuage pour stocker et traiter les données.  De plus, ils ont indiqué de quelle manière l’utilisation du nuage est divisée entre les nuages privé, public et hybride au sein de leur organisation (comme le montre le graphique ci-dessus). Ainsi, 39 % les utilisent pour soutenir à la fois leur organisation et leurs clients, 32 % déclarent les utiliser pour leur organisation seulement et 4 % pour leurs clients seulement, pour un total d’utilisation des solutions en nuage de 75 %. Lorsqu’on demande aux dirigeants si leur organisation a mis en place des mécanismes pour localiser l’endroit où leurs principales données sont stockées dans le nuage, 25 % d’entre eux n’ont pas de réponse précise à cette question, ce qui indique une lacune potentielle dans leur approche infonuagique pouvant nécessiter une plus grande attention.

Analyse comparative de la satisfaction des clients au sein de l’organisation interne des TI

Analyse comparative de la satisfaction des clients au sein de l’organisation interne des TI
Notes de 1 à 10, 10 = très satisfait (3 des 10 attributs sont présentés)

Cette année, nous avons demandé aux dirigeants des fonctions d’affaires (équipes métiers) et informatiques (TI) d’évaluer leur satisfaction au sein de leur propre organisation TI en fonction des 10 principaux attributs d’une organisation de TI de classe mondiale. Dans l’ensemble, la satisfaction à l’égard des TI internes est relativement faible (note moyenne de 7 sur 10). Le plus grand écart entre les dirigeants des fonctions d’affaires et des TI dans le secteur des services bancaires de détail réside dans la satisfaction à l’égard de la connaissance approfondie du domaine d’activité de l’organisation. CGI peut organiser une rencontre avec ses clients sur l’ensemble des analyses comparatives, y compris le positionnement de chaque client, et aborder des sujets tels que la maturité en matière de transformation numérique, les dépenses en TI, la satisfaction à l’égard des TI, les investissements en innovation, et plus encore. Communiquez avec nous pour en savoir davantage.

Découvrez comment CGI aide ses clients dans leur démarche pour devenir une organisation de TI de classe mondiale.

Téléchargez la fiche
sommaire.

 

Demandez un exemplaire
du rapport complet

Consultez également les fiches sommaires sectorielles du Baromètre mondial CGI 2017 et 2018.