« Si vous voulez aller vite, allez-y seuls. Si vous voulez aller loin, allez-y ensemble. »

Ce proverbe africain illustre très bien le sentiment qui nous habitait à la fin de la European Utility Week (EUW) 2018. Parmi les nombreuses séances et discussions sur le programme énergétique à faibles émissions de carbone, les marchés énergétiques et la numérisation, c’est l’idée d’adopter une « démarche commune » qui a attiré l’attention.

L’EUW18 a accueilli près de 13 000 visiteurs ainsi que 600 exposants d’une centaine de pays. L’événement s’est avéré être un point de référence, non seulement pour les sociétés européennes de services publics, mais également pour le secteur énergétique mondial dans son ensemble. Pour les sociétés de services publics, la décarbonisation, la distribution ainsi que la numérisation agissaient à titre de fil conducteur entre les différentes séances et pistes de partage des connaissances.

Voici les cinq principaux éléments à retenir.

  1. Plusieurs nouvelles perspectives positives pour l’Europe

    On pouvait ressentir l’optimisme chez les acteurs du marché et les clients lors de l’EUW18, grâce aux nombreuses annonces et actions du secteur. On pouvait assister à des discussions continues entre les gestionnaires de réseau de distribution (GRD) et les gestionnaires de réseau de transport (GRT) sur la tant attendue European Battery Alliance, sur les 100 millions € investis par Bill Gates pour l’énergie propre, ainsi que sur le tout nouveau Smart Networks for Energy Transition vision 2050 (ETIP-SNET). Il est tout aussi évident que les nouveaux entrants sur le marché repoussent les frontières traditionnelles et ouvrent de nouveaux horizons, encourageant ainsi la participation active à l’évaluation des besoins énergétiques éventuels.

  2. Assurance de la stabilité du système et la sécurité du réseau

    La décarbonisation et le développement complémentaire d’infrastructures, en plus de la prolifération rapide des prosommateurs et des véhicules énergétiques, créent un nouveau réseau électrique axé sur l’énergie renouvelable. Pour assurer la stabilité du système, les services publics doivent prendre connaissance de cette nouvelle réalité et prendre des mesures proactives pour l’adoption d’options propres, vertes et sans carbone plutôt que d’attendre que les autorités de réglementation l’obligent. La sécurité du réseau fait également partie des priorités et les petits groupes d’experts parlent déjà des répercussions potentielles de la gestion de mise en réseau, de la gestion des encombrements et des analyses prédictives qui permettront l’évaluation des demandes futures.

  3. Une chaîne de blocs qui permet la « démocratisation » de l’énergie

    Les clients se retrouvent donc en plein centre du marché de l’énergie qui évolue rapidement. De nombreux développements au sein de l’industrie émergent de leur participation active et des initiatives de décarbonisation comme les véhicules électriques, les bornes de recharges, les panneaux photovoltaïques pour les toits, le matériel d’alimentation électrique pour véhicules électriques ainsi que le réseau de distribution. Dans ce scénario élaboré par des prosommateurs, la technologie de la chaîne de blocs devient une sorte de « coordonnatrice » ou d’« Internet de l’énergie » dans ce nouveau mélange d’énergie et de chaîne de valeur, guidé par les avantages de la mise en œuvre d’une plateforme de tarification transparente pour les marchés. Aux Pays-Bas, CGI travaille avec la société d’énergie Eneco afin de concevoir le prototype d’une application fondée sur la chaîne de blocs pour l’échange de chaleur.

  4. Les véhicules électriques deviennent un phénomène indépendant du secteur

    Le secteur des services publics reconnaît que les chaînes de valeur des véhicules électriques sont vastes et que les sociétés de services publics n’ont peut-être pas la capacité de répondre à tous ces besoins. La collaboration est primordiale si l’on veut permettre un meilleur accès à des chaînes de valeur solides, en plus d’assurer leur développement. D’importantes sociétés de services publics ont d’ailleurs commencé à investir dans des sociétés de recharge de véhicules électriques afin d’avoir un rôle plus important dans cette chaîne de valeur en pleine expansion. Les services publics prennent de plus en plus de place au sein d’un important écosystème de véhicules électriques qui comprend des fabricants d’équipement d’origine, des intégrateurs de systèmes, des spécialistes en mobilité ainsi que des régulateurs, qui travaillent ensemble pour créer un avenir meilleur et plus propre.

  5. La numérisation passe de la simplification à l’accélération de l’innovation

    La croissance de la numérisation force les services publics à se tourner vers un nouveau monde de possibilités tout en adoptant un modèle axé sur les services. L’offre d’énergie comme un service et la sécurisation de l’approvisionnement en énergie demeurent prioritaires pour les services publics. Toutefois, au fil de l’évolution de la numérisation, l’objectif principal est passé de la simplification à l’accélération de l’innovation dans le but de créer et d’offrir une valeur ajoutée aux clients. Par exemple, lorsque les jumeaux numériques (conçus selon des bases technologiques comme l’Internet des objets, les capteurs, la réalité virtuelle et les plateformes intelligentes) sont combinés aux bons partenaires de technologies opérationnelles, ils offrent de précieuses perspectives qui réduisent les pannes et permettent d’évaluer les répercussions potentielles de la défectuosité des équipements.

    L’ouverture du secteur énergétique européen est évidente, grâce à des partenariats et à des technologies émergentes qui sont essentiels à la nouvelle chaîne de valeur de l’énergie. L’adoption d’une « démarche commune » pour la gestion des défis de la transition énergétique converge avec l’approche collaborative d’innovation conjointe avec les clients de CGI. Il s’agit d’une approche qui nous rend uniques sur le marché. Jetez un coup d’œil à notre nouveau Rapport Perspectives en action pour en apprendre davantage sur le travail novateur que nous réalisons pour nos clients du secteur des services publics.

À propos de l’auteur

Picture of Ansuman Patnaik

Ansuman Patnaik

Research Lead

Ansuman Patnaik est membre de l’équipe Perspectives stratégiques au sein du Marketing mondial de CGI. À titre de responsable de la recherche, il concentre ses efforts sur le marché mondial des services publics et travaille en étroite collaboration avec les équipes sectorielles, technologiques et des ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blog et conditions d'utilisation