Dans le cadre de la migration mondiale vers la norme ISO 20022, l’un des plus importants défis se présentant aux banques correspondantes consiste à assurer la transition des messages MT actuels vers les nouveaux messages MX ISO 20022 dans les systèmes de paiements extraterritoriaux. Quels changements devront-elles apporter à leur infrastructure TI? Comment pourront-elles prendre en charge à la fois les messages MT et les messages MX pendant la transition vers ISO 20022? La première partie de ce billet de blogue répond à la première question, tandis que l’autre aborde la deuxième.

Se préparer au traitement des messages MX grâce à la modernisation des TI

La prise en charge des messages MX fondés sur la norme ISO 20022 et le passage du traitement en lots au traitement en temps réel exigent une infrastructure de paiement flexible qui est en mesure de gérer tous les types de paiements, de s’adapter aux volumes croissants, d’offrir un service mondial véritablement unifié et adapté aux caractéristiques locales, et de distinguer les niveaux de service pour les clients.

De nombreuses banques correspondantes utilisent toujours des solutions patrimoniales. Profondément ancrées dans des écosystèmes complexes, elles sont essentielles au transfert quotidien de milliards de dollars. Ces solutions traditionnelles fonctionnent depuis l’apparition des premiers messages électroniques et pourraient techniquement continuer de le faire pendant de nombreuses années. Compte tenu de la nouvelle norme, que devraient faire ces banques avec leurs systèmes existants? Devraient-elles les conserver tels quels, les améliorer ou encore les remplacer complètement?

Selon le contexte et les objectifs d’affaires actuels de chaque banque, il existe trois options communes en matière de modernisation des paiements : 1) remplacement des plateformes traditionnelles, 2) regroupements intelligents et 3) gestion déléguée des systèmes de paiement, ou encore une combinaison des trois.

Remplacement complet des plateformes

Le remplacement complet des plateformes constitue souvent la meilleure option pour les banques ayant des systèmes traditionnels multiples et peu fiables qui présentent des risques de conformité importants. Dans ces cas, les banques peuvent remplacer leurs systèmes traditionnels par des solutions de paiement modernes, intégrées et compatibles avec l’informatique en nuage. Nos partenaires en intégration de systèmes peuvent aider les banques qui choisissent cette voie. De plus, les technologies de déploiement avancées et l’utilisation d’une infrastructure d’informatique en nuage peuvent réduire les délais de mise en œuvre et permettre aux banques d’innover rapidement.

Regroupements intelligents

Certaines banques sont dotées de plateformes de paiement traditionnelles fiables, mais composées de multiples systèmes disparates. Dans ces situations, elles ont la possibilité de mettre l’accent sur le regroupement des solutions existantes afin de créer une interface frontale unifiée. Ce type de regroupement intelligent peut être lié à plusieurs systèmes de règlement – p. ex. SWIFT, chambre de compensation automatisée (ACH), système national en temps réel. Il peut également offrir des services supplémentaires, comme l’intégration, la vérification de limites, les virements télégraphiques intégrés et les paiements ACH, ainsi que des rapports consolidés.

Gestion déléguée

Pendant la pandémie de COVID-19, de nombreuses banques ont reconnu qu’une modernisation des TI effectuée à l’interne peut présenter certains problèmes. Les investissements de capitaux sont souvent difficiles à justifier, et l’embauche des meilleurs professionnels peut représenter un défi de taille. Par conséquent, les banques font de plus en plus appel à des tiers pour accéder à des environnements infonuagiques et assurer la gestion des applications liées à leurs services de paiement.

La gestion déléguée des services de paiement n’entraîne que peu ou pas de coûts initiaux, donne accès à des experts et réduit le coût total de propriété tout en assurant la continuité des affaires. Avec l’aide d’un partenaire de services en mode délégué, les banques peuvent également réduire le risque global tout en conservant l’option de migrer vers une plateforme de paiement unique dans le futur. Cette approche présente aussi d’autres avantages, comme une performance axée sur les niveaux de service, des processus et outils communs et des mises à niveau planifiées favorisant l’amélioration continue et assurant la conformité réglementaire.

Gestion de la transition

Une fois que l’infrastructure TI appropriée a été mise en place pour assurer la migration vers les messages MX associés à la norme ISO 20022, le prochain défi consiste à gérer la transition efficacement. J’explorerai cet enjeu dans la deuxième partie de ce billet de blogue. Entre-temps, pour en savoir davantage au sujet de la migration vers les messages MX, lisez la nouvelle étude technique de CGI, intitulée Du traditionnel à l’hypernouveau – Explorer les options MX pour les banques correspondantes, et n’hésitez pas à communiquer avec moi.

À propos de l’auteur

Ainsely Ward

Ainsley Ward

Vice President, Consulting

With more than 20 years of international banking and payments experience, Ainsley is a recognized industry thought leader and leads business development for CGI's Payments Solutions. Previously, he worked on modernization and open banking initiatives in Canada and as a banking subject matter expert for ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blogue et conditions d'utilisation