S’ajoutant aux modes de paiement traditionnels, comme l’argent comptant, le prélèvement automatique, le crédit ou le virement bancaire, les autres méthodes de paiement prennent de plus en plus de place sur le marché. Elles comprennent notamment les portefeuilles numériques, les paiements mobiles et les paiements sans fil. Ces nouvelles méthodes de paiements sont désormais une nécessité pour tout détaillant qui souhaite faire croître ses activités et offrir la meilleure expérience d’achat possible. Selon le Baromètre mondial CGI 2020, l’amélioration de l’expérience client de bout en bout est la principale priorité d’entreprise des détaillants. Les clients exigent plus d’options pour régler leurs achats. Le fait de ne pas être en mesure de leur proposer les méthodes de paiement qu’ils préfèrent peut entraîner une perte de clientèle ou être à l’origine d’une mauvaise expérience client.

Un dilemme en matière de coûts pour les détaillants et les entreprises de traitement de paiements

En raison de ces changements, les détaillants sont pressés d’offrir d’autres méthodes de paiement pour répondre aux attentes de leurs clients, mais cela pose un problème. En général, les méthodes de paiement non traditionnelles ne génèrent pas de profits; elles constituent simplement un service pour les clients. Toutefois, elles entraînent des frais de transaction pour le détaillant.

Le coût de ces méthodes de paiement a également une incidence sur les services de traitement des paiements comme les banques ou les fournisseurs de systèmes de paiement. En raison des modèles d’affaires en vigueur chez les fournisseurs de méthodes de paiement non traditionnelles, qui perçoivent la majorité des frais de transaction, les fournisseurs de systèmes de paiement sont privés, entièrement ou en grande partie, de leur part de ces frais. De plus, le coût de l’intégration des nouvelles méthodes de paiement aux infrastructures existantes est élevé et peut être difficile ou lent à amortir.

Le coût de l’intégration et de l’offre de ces méthodes peut être considéré comme un moyen d’éviter des pertes plutôt qu’une occasion d’affaire rentable pour les fournisseurs de systèmes de paiement et les détaillants. En fin de compte, le dilemme fait naître le besoin de créer de nouvelles infrastructures de paiement qui permettraient aux fournisseurs de systèmes de paiement et aux détaillants d’offrir les méthodes de paiement non traditionnelles de façon rentable.

De nouvelles possibilités de revenus grâce aux autres méthodes de paiement

Pour l’instant, alors que les fournisseurs de systèmes de paiement travaillent avec les infrastructures de paiement existantes le temps d’en élaborer de nouvelles, on évalue la possibilité de transformer le dilemme entourant les autres méthodes de paiement en une occasion d’affaires. Les offres de services à valeur ajoutée spécialement adaptées au détaillant semblent être prometteuses. Concrètement, les fournisseurs de systèmes de paiement pourraient générer cette valeur ajoutée en évaluant de façon détaillée les transactions effectuées avec les autres méthodes de paiement. Cela pourrait être fait au moyen de l’analyse de données, y compris du suivi en temps réel, qui fournit au détaillant des renseignements exploitables importants sur les consommateurs et le secteur d’activité. La valeur ajoutée pourrait également être générée par des services de gestion des risques adaptés à chaque autre méthode de paiement ou par des options de financement par fidélisation que le client peut choisir au point de vente. Les détaillants pourraient eux-mêmes tirer profit des nouveaux services à valeur ajoutée et seraient en mesure de mieux servir leurs clients.

D’autres occasions de monétisation prometteuses entrent également en jeu pour les fournisseurs de systèmes de paiement. En intégrant des services à valeur ajoutée optionnels pour les détaillants, ils pourront fidéliser et attirer davantage de détaillants. Il est particulièrement important d’offrir d’autres méthodes de paiement pour attirer les entreprises en démarrage, qui sont généralement en tête de leurs homologues établis sur le plan de la technologie et de l’innovation dans l’offre de services. En fin de compte, les fournisseurs de systèmes de paiement peuvent agir en tant qu’intermédiaire en matière d’infrastructure entre les fournisseurs d’autres méthodes de paiement, les détaillants et les clients, ce qui peut mener à l’élaboration de modèles d’affaires et de services plus rentables.

Perspectives d’avenir

L’avenir des méthodes de paiement non traditionnelles est prometteur. À mesure que les jeunes générations rejettent les modes de paiement traditionnels, les autres méthodes de paiement gagnent en popularité. Bientôt, nous ne les considérerons plus comme des méthodes de paiement « autres ». Les consommateurs aiment avoir le choix parce qu’ils estiment avoir plus de contrôle et de pouvoir sur leurs achats. Par conséquent, ils sont plus susceptibles d’acheter auprès d’une entreprise qui offre divers choix de méthodes de paiement.

Un autre facteur qui contribue à l’avenir prometteur des méthodes de paiement non traditionnelles est leurs capacités en matière de commerce omnicanal. L’expérience de commerce de détail omnicanal est très intéressante pour de nombreux clients qui souhaitent pouvoir effectuer des achats par n’importe quel moyen et à tout moment. C’est une réalité que l’on observe déjà en constatant l’acceptation répandue des autres méthodes de paiement et leur capacité à pénétrer le marché.

Compte tenu du rythme rapide des changements dans le secteur des paiements, les principaux fournisseurs de systèmes de paiement et détaillants pourront emboîter le pas en investissant dans ces nouvelles méthodes. Si vous voulez assurer l’avenir de votre entreprise, vous devez faire des autres méthodes de paiement un impératif commercial.

CGI possède une vaste expertise en soutien de bout en bout en matière d’intégration des autres méthodes de paiement. Pour davantage de renseignements sur notre travail, n’hésitez pas à communiquer avec moi.

À propos de l’auteur

Philipp Küpper

Philipp Küpper

Philipp Küpper est un conseiller principal dans le domaine des Services financiers qui se concentre sur la transformation numérique et l’analyse de données.

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blogue et conditions d'utilisation