Tony Mallichan

En route vers la modernisation des systèmes de gestion de la circulation

Plusieurs organisations de gestion de la circulation doivent composer avec une multitude de systèmes patrimoniaux disparates, développés au cours des quelque vingt dernières années. Les liaisons point à point reliant ces systèmes sont complexes et difficiles à gérer. De plus, la technologie sous-jacente est désuète, et il est donc de plus en plus difficile de répondre aux exigences croissantes liées à la gestion de la circulation.

Par exemple, à mesure que l’expansion des réseaux routiers se poursuit afin de répondre à la demande croissante, leur gestion s’avère de plus en plus complexe, nécessitant non seulement davantage de technologies routières, mais également des systèmes de pointe pouvant efficacement en gérer la complexité.

Considérant tous les défis inhérents à la gestion des systèmes patrimoniaux, les organisations de gestion de la circulation optent désormais pour la modernisation afin de tirer parti des nouvelles technologies et de stimuler l’innovation. De plus en plus d’organisations remplacent leurs systèmes patrimoniaux disparates par un système interne unique de gestion de la circulation, également géré par un fournisseur unique.

Les avantages d’une solution unique intégrée sont nombreux. En voici quelques-uns.

  • Sécurité accrue pour les automobilistes
  • Déplacements fiables et agréables
  • Information sur le trafic routier fiable et proposée en temps opportun, avant et pendant le déplacement
  • Gestion améliorée des capacités dans l’ensemble du réseau routier
  • Productivité économique accrue grâce à la réduction de la durée des déplacements
  • Amélioration de la planification de la maintenance des routes

Bien sûr, la transition vers une solution unique ne signifie pas que de remplacer tous les appareils routiers et postes extérieurs existants. Ceux-ci peuvent fournir des données précieuses au nouveau système interne. Les opérateurs n’ont qu’à normaliser les protocoles utilisés pour communiquer avec les différents systèmes des postes extérieurs afin de continuer d’améliorer les processus, les flux des travaux et le soutien à la prise de décisions.

Ce type d’approche permettra l’introduction de nouvelles sources de données et, lorsque nécessaire, la réorientation des données existantes afin de répondre aux exigences d’affaires nouvelles et émergentes pour une gestion efficace de la circulation, notamment les exigences concernant l’évolution continue des contrôles de communication entre véhicules (V2V), des communications véhicule-infrastructure (V2I) et des communications V2X (qui comprennent les communications entre véhicules et les communications entre les véhicules et l’infrastructure).

Pour les opérateurs, une interface utilisateur unique et intuitive remplacera les multiples écrans de sous-systèmes actuellement utilisés, ainsi que le lourd fardeau administratif qu’ils imposent lors de perturbations sérieuses sur les réseaux routiers.

Remplacer l’approche traditionnelle de logique de système « figée dans le code » (scénarios et plans) par une logique de système configurable par les planificateurs des opérations constitue une avancée d’autant plus significative puisqu’elle permet aux systèmes de fournir du soutien à la prise de décisions de façon sécuritaire et rapide aux opérateurs.

En adoptant cette approche pour la modernisation des systèmes patrimoniaux de gestion de la circulation, les opérateurs peuvent tirer parti de systèmes « regroupés », adaptables, extensibles et adéquats. Ces systèmes possèdent les capacités requises pour répondre aux demandes croissantes à la fois des automobilistes que des conducteurs de véhicules commerciaux. Les déplacements sont ainsi facilités, tant pour le travail, l’éducation, le commerce de détail et les loisirs, tout en permettant aux entreprises d’accéder aux marchés et de distribuer les biens et d’offrir les services avec une efficacité accrue.

Dans les prochains billets de blogue, nous aborderons les domaines clés de la gestion de la circulation, pour lesquels la modernisation est essentielle, et nous explorerons les meilleures feuilles de route pour mettre cette modernisation en œuvre dans chacun de ces domaines. Bien que la modernisation nécessite un investissement et peut s’avérer laborieuse, la feuille de route et les partenaires adéquats peuvent assurer une mise en œuvre réussie tout en procurant des avantages considérables à long terme.

Lignes directrices et modalités d'utilisation relatives à la modération d’un blogueVeuillez noter que la fonctionnalité « commentaires » du service DISQUS n’est actuellement offerte qu’en anglais. La version française de cet outil nous sera acheminée dès qu’elle sera finalisée.