À Helsinki comme à Barcelone, le matin est une période de pointe. Ces deux villes débattent activement, entre autres, de la manière dont la technologie peut faciliter la circulation aux heures de pointe, ainsi que des futures solutions du transport urbain.

Le dixième Congrès européen sur les systèmes de transport intelligents (STI) s’est tenu pour la première fois à Helsinki, en Finlande. Le plus grand événement en Europe consacré aux services et systèmes de transport intelligents a réuni toute une pléiade de participants issus de l’industrie, du monde universitaire et du secteur public. À cette époque de l’année où les jours sont radieux et les nuits courtes et claires, 2 057 personnes venues de 65 pays se sont réunies pour réfléchir aux solutions de transport intelligentes. CGI comptait au nombre des participants et nos conférenciers ont tenu un panel sur les leçons tirées de plus de 10 ans de données ouvertes sur le transport en commun.

Au rang des priorités de la planification du transport intelligent, citons une expérience intégrée pour les passagers, tirant parti de services d’orientation en temps réel en matière d’itinéraires, de météorologie et de conditions routières. L’événement a donné l’occasion d’explorer des systèmes automatiques capables d’émettre des bulletins et des avertissements sur les perturbations du trafic, de fournir des mises à jour en temps réel sur la circulation et la congestion, de même que de transmettre des renseignements sur le transport en commun. La difficulté majeure que présentent de telles solutions est leur dépendance à d’énormes volumes de données de haute qualité pour planifier la circulation routière en temps réel.

À Tampere, en Finlande, CGI participe au projet Streetlife de l’Union européenne dont le but est d’améliorer le planificateur d’itinéraire de la ville, un outil en temps réel permettant de planifier un trajet menant le passager de porte à porte en faisant appel à plusieurs moyens de transport. Ce système a bouleversé la manière dont les gens s’informent des correspondances au sein système de transport en commun. La nouvelle fonctionnalité de parcs de stationnement incitatifs, par exemple, fera concrètement évoluer la manière dont les solutions de transport intelligentes répondent aux besoins des citoyens. Après avoir accédé non seulement aux heures de départ, mais également aux places de stationnement vacantes à proximité, les passagers peuvent décider de garer leur véhicule et de prendre le transport en commun.

La mobilité en tant que service fait partie des autres thèmes particulièrement intéressants qui ont été abordés au congrès. Les consommateurs étant déjà habitués à payer de petites sommes avec leur téléphone cellulaire, il serait possible de réaliser des gains supérieurs en reliant les autres services de transport dans le cadre de transactions intelligentes. Pour le moment, les citoyens ne peuvent pas coordonner assurance automobile, stationnement, autopartage, location de vélos, etc. au sein d’un seul et unique système de transport prenant en charge les renseignements, la billetterie et le paiement. Il n’est pas étonnant que le concept ait soulevé l’intérêt des fournisseurs de services.

L‘aspect le plus intéressant des événements consacrés aux systèmes de transport intelligents est la plateforme qu’ils offrent pour échanger des idées avec d’autres intervenants confrontés aux mêmes problèmes. Tout au long du Congrès européen ITS, des représentants gouvernementaux, des influenceurs et un vaste éventail d’experts et de sociétés informatiques se sont concentrés sur le déploiement généralisé de systèmes de transport pratiques, efficaces, durables et connectés, en Finlande et partout dans le monde.

P.-S. Lisez l’article de Heikki Nikku, vice-président principal de CGI en Finlande, qui présente ses idées sur le transport intelligent.

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blog et conditions d'utilisation