Le monde des paiements est à la fois complexe et compliqué.

  • Il est complexe en raison des différentes composantes qui doivent être réunies afin de faciliter le mouvement des actifs.
  • Il est compliqué, car ces composantes sont interconnectées à l’échelle à la fois nationale et mondiale.

Les nouvelles technologies, les nouvelles méthodes de paiement, les exigences des utilisateurs et l’adoption de normes mondiales transforment radicalement le paysage des paiements à l’échelle internationale. Les infrastructures de paiement doivent continuer de proposer des systèmes sécuritaires, efficaces et résilients qui évoluent en fonction des changements du marché. Suivre ce rythme accéléré représente un défi considérable.

Avec la pression exercée pour offrir des méthodes de paiement en temps réel et la demande croissante pour avoir accès à des options de paiement électronique par l’entremise de multiples canaux et appareils, il est nécessaire de repenser et de restructurer les infrastructures. L’environnement actuel manque de clarté et de transparence et ne pourra soutenir les modèles de paiement de l’avenir s’il n’évolue pas.

Comment s’y retrouver dans ce tourbillon de changements?

Assurer la résilience des infrastructures

D’abord et avant tout, les infrastructures de paiement doivent être résilientes et résister aux perturbations. Dans plusieurs marchés, les perturbations météorologiques et l’instabilité politique sont des réalités à prendre en considération lors de la planification et de la gestion. L’externalisation de l’infrastructure peut contribuer à renforcer la résilience et s’est avérée efficace au sein de nombreux marchés dans le monde. Plusieurs solutions destinées au secteur des services financiers sont désormais proposées selon un modèle axé sur le nuage informatique. Il semble donc possible d’adopter une approche similaire pour les infrastructures de paiement.

Miser sur la souplesse pour l’avenir

Tous les bulletins d’information sectoriels actuellement publiés mentionnent la prolifération des jeunes entreprises de technologie financière élaborant des solutions pour réduire les difficultés liées aux processus de paiement, et ce, dans différents domaines : paiements transfrontaliers, traitement des opérations de change, envois de fonds, documentation de financement commercial et facturation électronique. Les technologies de registre de transactions (block chain) transformeront le monde des paiements tel que nous le connaissons.

Prenez le temps d’explorer et de comprendre ces technologies et de déterminer comment elles pourraient contribuer à façonner votre future infrastructure de paiement. Il vaut mieux se tenir informé des récentes avancées que d’être pris au dépourvu avec une infrastructure qui n’est plus pertinente pour vos partenaires.

Ouvrir prudemment la voie à d’autres participants

Plusieurs infrastructures de paiement à l’échelle mondiale ont reçu pour mandat d’ouvrir le marché à l’innovation et à de nouveaux acteurs. Cette approche permet de favoriser une gouvernance et une gestion des risques constantes et améliorées et d’assurer la sécurité et l’efficacité de l’ensemble de l’infrastructure de paiement.

Ces nouveaux arrivants arrivent à répondre aux besoins d’utilisateurs non satisfaits. Il est important de collaborer avec les organismes de réglementation et les différents intervenants pour déterminer comment ces nouveaux acteurs peuvent intégrer le marché en toute sécurité, sans compromettre le système global.

Évolution ou révolution?

Les institutions financières de partout dans le monde doivent évoluer et dédier des ressources et du financement en vue de répondre à la demande des clients pour des solutions conviviales et offertes en tout temps par l’entremise de canaux multiples. Des capacités en temps réel et la norme ISO 20022 peuvent fournir des solutions sous-jacentes permettant de proposer aux clients l’expérience enrichie qu’ils attendent.

Cependant, pour transformer les écosystèmes de paiement des banques conçus il y a 30 ans en modèles en temps réel fondés sur les normes, il ne suffit pas de miser sur les technologies et les processus, mais également sur le désir des institutions concernées de financer cet investissement. Travaillez en collaboration avec les différents intervenants pour élaborer une approche évolutive. La mise sur pied des écosystèmes de paiement a nécessité plusieurs décennies et ceux-ci ne peuvent être reconstruits en une journée. Soyez à l’affût des occasions d’offrir, à court terme, une valeur incrémentielle à vos partenaires pour maintenir l’accent sur votre parcours évolutif en matière de paiement.

Nous sommes tous concernés

Apprenez des autres, ne tirez pas de l’arrière et mettez-vous à l’œuvre dès maintenant. Le marché de l’infrastructure de paiement est unique. Les banques centrales ne se font pas concurrence les unes les autres. Il y a donc des possibilités intéressantes pour partager les meilleures pratiques et collaborer à l’échelle mondiale.

Considérant l’absence de concurrence au sein de ce marché, les infrastructures de paiement se trouvent dans une position unique pour collaborer et se perfectionner. Se rassembler pour apprendre les uns des autres et échanger des idées en vue de concevoir des solutions constitue un important pas vers l’avant. D’autres se sont déjà intéressés à l’impartition d’infrastructures de paiement en temps réel en conformité à la norme ISO 20022. N’hésitez pas à apprendre de leur expérience et à collaborer avec eux pour contribuer à l’élaboration d’une infrastructure de paiement mondiale simplifiée.

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blog et conditions d'utilisation