Une nouvelle étude de Pierre Audoin Consultants (PAC) commanditée par CGI, intitulée Harnessing Innovation in European Insurance (Exploiter l’innovation dans le monde des assurances européennes), se penche sur la dynamique du marché actuel de l’assurance en Europe et sur la façon dont les assureurs européens mettent l’accent sur l’innovation pour stimuler leurs croissance et compétitivité futures. Bien que les assureurs européens aient une réputation de conservatisme, 70 % des 200 compagnies majeures interrogées dans le cadre de cette étude croient que l’innovation est essentielle à leur potentiel de croissance et à leur position face à la concurrence, et 84 % ont déclaré avoir une stratégie d’innovation formelle, à laquelle des équipes, des processus et des budgets sont affectés.

Les résultats de l’étude s’arriment aux perspectives issues du rapport CGI Global 1000, qui révèle un sentiment d’urgence parmi les assureurs à l’échelle mondiale les incitant à élaborer des stratégies de transformation numérique, tout en modernisant les systèmes existants et en ayant recours aux nouvelles technologies pour stimuler l’innovation.

De quelles façons les conclusions de la recherche de PAC et de CGI se comparent-elles aux tendances en matière d’innovation au sein du secteur de l’assurance aux États-Unis? Tout comme en Europe, le rythme du changement a augmenté de façon radicale. Les grandes compagnies d’assurance cherchent à protéger leurs activités grâce aux technologies et font d’importants investissements.

Les assureurs américains particulièrement investissent de plus en plus dans les centres d’innovation. Au cours des quatre dernières années, les assureurs ont investi 7 milliards $ en technologies, dont une part importante a été affectée aux centres d’innovation. Les assureurs ouvrent ces centres dans des emplacements séparés de leurs activités actuelles afin d’échapper aux contraintes liées à leurs façons traditionnelles de penser et d’agir.

Certains assureurs américains vont un peu plus loin et lancent des entreprises axées sur l’innovation qui sont entièrement nouvelles et séparées de leurs activités traditionnelles. Prenons l’exemple d’une entreprise du Midwest américain avec qui CGI collabore. Cet assureur avait au départ conçu un centre d’innovation situé hors site et regroupant du personnel relevant à la fois des fonctions d’affaires et des TI. Fait intéressant, le chef de la direction s’était fait installer un second bureau au sein du centre d’innovation.

Ce nouveau centre mettait l’accent sur le développement de nouvelles technologies et de nouveaux produits, et avait pour objectif d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires aux activités globales de l’assureur. Celui-ci s’est cependant heurté à un obstacle de taille lors de l’exploitation du centre : la résistance culturelle. Il a donc décidé de mettre sur pied une entreprise entièrement nouvelle plutôt que de superposer les activités du centre à celle de son entreprise existante.

Une compagnie d’assurance ayant un chiffre d’affaires de deux milliards de dollars sur la côte Ouest et avec qui CGI entretient un partenariat offre un autre exemple intéressant. L’assureur a acquis une entreprise de cyberassurance pour stimuler l’innovation de son canal de ventes directes aux consommateurs. Il s’agit d’une entreprise entièrement indépendante utilisant une plateforme informatique, des produits et une image de marque (y compris les publicités à la télévision) tout à fait séparés. Elle offre des produits et services directement aux consommateurs plutôt que de se conformer au modèle d’affaires traditionnel faisant appel aux agents, et compte avant tout offrir une expérience client supérieure.

Qu’ils investissent dans des centres d’innovation ou des entreprises axées sur l’innovation, il est clair que les assureurs américains, tout comme leurs homologues européens, mettent l’innovation au premier rang de leurs préoccupations stratégiques. Les assureurs, pour la plupart, ne créent pas de parts de marché; ils prennent des parts de marché. Les titulaires de polices d’assurance sont constamment sollicités et passent d’un fournisseur à l’autre. Pour réduire le taux de résiliation et renforcer leur position sur le marché, les assureurs déploient des stratégies audacieuses en vue de stimuler l’innovation et de proposer de nouveaux produits et une meilleure expérience client. Ils investissent dans l’Internet des objets, l’analyse de données, de nouveaux modèles d’affaires et de nouvelles plateformes informatiques pour attirer et fidéliser davantage de consommateurs.

CGI collabore avec des assureurs partout dans le monde pour les aider à concevoir et à réaliser des stratégies d’innovation dans l’ensemble de leurs activités ou en des domaines précis tels que l’automatisation, la tarification dynamique et l’expérience client. N’hésitez pas à communiquer avec moi pour en apprendre davantage sur la recherche de PAC et de CGI ou sur nos activités en matière d’innovation au sein du secteur de l’assurance.

À propos de l’auteur

Picture of Bill Budde

Bill Budde

Directeur, services-conseils

Bill Budde agit à titre de directeur, services-conseils pour CGI. Il est responsable des services-conseils en management et de la stratégie du portefeuille de solutions pour le domaine de l’assurance. Il évolue avec succès dans le secteur de l’assurance depuis plus de 25 ans. Il ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blog et conditions d'utilisation