Salle de presse
Communiqués

DE NOUVELLES ÉTUDES DÉMONTRENT QUE LA CRÉATION D‘EMPLOIS GRÂCE À « L’IMPARTITION À L’INTÉRIEUR DU PAYS » STIMULE LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE DANS LES COMMUNAUTÉS RURALES ET RENFORCE LA SÉCURITÉ AUX ÉTATS-UNIS

Fairfax, Virginie, le 23 septembre 2008 -  

La stimulation de l’économie, la conservation des emplois au pays plutôt qu’à l’étranger et la gestion des risques de sécurité sont trois des principaux enjeux auxquels les États-Unis sont confrontés actuellement. Deux études publiées aujourd’hui par la « Coalition for Mission Results » de CGI, une initiative de politique publique lancée plus tôt cette année par CGI (Bourse de New York : GIB; Bourse de Toronto : GIB.A) et d’importantes institutions universitaires, présentent un plan stratégique à multiples facettes en vue de favoriser la création d’emplois et le développement de la main-d’œuvre dans le secteur des TI aux États-Unis.

Aux prises avec d’importantes fluctuations économiques et un taux de chômage qui se situe actuellement à 6,1 %, les communautés rurales des États-Unis ont besoin de nouveaux emplois de qualité pour contrer la perte continuelle d’emplois aux États-Unis. Les études indiquent que le modèle du « onshoring », ou « impartition à l’intérieur du pays », par l’entremise de partenariats publics-privés, peut fournir d’importants stimuli économiques aux communautés rurales grâce à la création d’emplois durables de qualité dans des localités rurales des États-Unis et donner ainsi aux jeunes la possibilité de travailler et de vivre dans les communautés où ils ont grandi.

CGI, l’une des plus grandes entreprises indépendantes de services en technologies de l’information et en gestion des processus d’affaires au monde, a utilisé la technologie et le modèle d’impartition à l’intérieur du pays en particulier pour aider ses clients à relever les défis du monde des affaires d’aujourd’hui. Lors de la Convention nationale démocratique, l’ancien gouverneur Mark Warner a cité en exemple le centre d’excellence de CGI du sud-ouest de la Virginie, situé à Lebanon (Comté de Russell), qui a créé 300 emplois en haute technologie, à des salaires valant le double de la moyenne du pays.

« Pour mieux servir ses clients, CGI a cherché à créer des solutions économiques intéressantes pour remplacer l’impartition outre-mer, a expliqué Donna Morea, présidente, CGI, États-Unis. Les technologies de l’information sont nos nouvelles ressources nationales. La création d’emplois de qualité à proximité des clients améliore la productivité et crée de la valeur pour tous nos partenaires, tout en soutenant en même temps les communautés rurales de notre pays », a-t-elle ajouté.

L’impartition à l’intérieur du pays aide à gérer les risques de sécurité liés à la prestation de services TI à l’échelle mondiale. Le fait de garder les solutions et les infrastructures TI sensibles à l’intérieur des États-Unis, au lieu de les envoyer outre-mer, diminue les risques pour la sécurité nationale. Par ailleurs, si l’impartition outre-mer peut générer des économies de coûts de 20 à 40 % pour des projets applicatifs en comparaison des coûts dans les grandes villes américaines, l’impartition des activités sur le territoire national, dans des villes de taille moyenne et dans des régions rurales peut faire économiser 30 %, selon un rapport de juillet 2007 publié par la Information Technology Association of America.

La première étude, Securing America’s Future: Tools for Achieving U.S. Technology Independence and Job Growth, de Lester Salamon, directeur fondateur et principal chercheur du Institute for Policy Studies de l’Université Johns Hopkins, et George Schindler, président de CGI Federal, se penche sur les défis auxquels les États-Unis font face pour assurer leur indépendance technologique et la croissance des emplois, et recommande des mesures que le gouvernement peut prendre pour relever ces défis.

« Au cours des 20 dernières années nous avons assisté à une importante délocalisation non seulement d’emplois de production peu spécialisés, mais surtout d’emplois spécialisés de haute qualité dans le secteur des TI, a expliqué M. Salamon. Ce phénomène est non seulement un problème sur le plan économique, c’est également devenu une question particulièrement urgente, compte tenu des problèmes de sécurité qui se posent lorsque des renseignements nationaux et des données commerciales d’importance critique sont traités outre-mer. »

Selon les études, les entreprises américaines en TI affichent continuellement en moyenne 470 offres d’emploi pour des postes spécialisés, alors que dans les entreprises technologiques spécialisées en défense, ce chiffre est de 1 200 en moyenne, selon le rapport « Talent Search: Job Openings and the Need for Skilled Labor in the U.S. », publié en mars 2008 par la National Foundation for American Policy. En développant activement les capacités TI au pays, les États-Unis peuvent stimuler la croissance dans les régions rurales et contribuer à conserver ces emplois au pays, et peut-être même récupérer certains emplois qui avaient été envoyés outre-mer.

La seconde étude, Creating Jobs in America: Case Studies and Recommendations for Local Job Development, de Darrene Hackler, professeur associé, Département des affaires publiques et internationales à l’Université George Mason, passe en revue des études de cas qui montrent comment des entreprises du secteur privé américain se servent de l’impartition à l’intérieur du pays comme outil de développement économique efficace dans les communautés locales.

M. Hackler examine comment les localités peuvent bénéficier d’une croissance économique qui se traduit par une création d’emplois et des revenus fiscaux, grâce aux investissements d’entreprises du secteur privé situées dans des centres urbains traditionnels qui recherchent des régions du pays où les coûts sont plus faibles, au lieu de se tourner vers l’impartition outre-mer.

L’étude examine en outre le potentiel de développement économique et les répercussions de l’impartition à l’intérieur du pays de façon à ce que les communautés puissent profiter d’un développement durable qui leur permettra d’accroître leur compétitivité et de développer davantage leur économie locale. Elle présente quatre études de cas qui montrent comment des communautés de plusieurs régions des États-Unis ont réussi ce pari. Une des études de cas décrit comment CGI a investi dans un centre technologique situé aux États-Unis pour encourager la transformation de l’économie d’une région rurale. Le centre d’excellence du sud-ouest de la Virginie de CGI est un modèle qui démontre comment un effort public-privé peut aider à revitaliser une communauté économiquement déprimée tout en protégeant des données et technologies sensibles. Selon les prévisions, ce centre, qui a ouvert ses portes en 2007, générera des activités économiques de plus de 65 millions de dollars dans la région d’ici 2010. M. Hackler formule également des recommandations à l’intention des autorités publiques des niveaux local, étatique et fédéral en décrivant en détail les facteurs et politiques qui favorisent le développement de possibilités d’impartition à l’intérieur du pays.

À propos de la Coalition for Mission Results de CGI
Lancée en 2008, la Coalition for Mission Results de CGI a pour mission d’analyser les principaux défis auxquels les gouvernements et l’industrie font face et d’élaborer de nouvelles idées pour appliquer les technologies de manière à créer des solutions qui permettent d’optimiser les résultats des entreprises. CGI a formé un partenariat avec d’importantes institutions universitaires et des experts pour réaliser des études portant sur des défis particuliers. Elle a notamment créé l’Initiative CGI-GMU pour un gouvernement collaboratif (www.collaborativegov.org), une initiative de politique publique conjointe avec l’Université George Mason, et commandé des études au Dr Lester Salamon, directeur du Center for Civil Society Studies de l’Université Johns Hopkins.

À propos de CGI Federal
CGI Federal (www.cgi.com/usfederal ) est une filiale d'exploitation en propriété exclusive du Groupe CGI inc. aux États-Unis. Elle fournit des solutions TI efficaces aux organismes du gouvernement fédéral et met à leur disposition plus de 30 années de compétences en TI et d’expérience au sein du secteur public. Fondé en 1976, le Groupe CGI inc. figure parmi les plus importantes entreprises indépendantes de services en technologies de l’information (« TI ») et en gestion des processus d’affaires dans le monde. CGI et ses entreprises affiliées emploient quelque 27 000 professionnels oeuvrant dans plus de 100 bureaux répartis dans 16 pays. CGI offre la gamme complète des services en TI et en gestion des processus d'affaires à des clients du monde entier, à partir de ses bureaux au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie-Pacifique, ainsi qu’à partir de ses centres d’excellence en Amérique du Nord, en Europe et en Inde. Les produits annualisés de CGI s’établissent actuellement à 3,8 milliards $ et, au 30 juin 2008, son carnet de commandes s'élevait à 12,03 milliards $. Les actions de CGI sont inscrites à la Bourse de Toronto (GIB.A) ainsi qu'à celle de New York (GIB). Elles figurent dans l’indice composé S&P/TSX, dans l’indice plafonné de la technologie de l’information S&P/TSX et dans l’indice des titres à moyenne capitalisation. Site Web : www.cgi.com.

-30-

Pour plus d’information :

Peter Cutler
Directeur, Communications
peter.cutler@cgifederal.com
703-227-6933