Les entreprises manufacturières se trouvent au cœur d’une révolution – un virage fondamental dans la façon dont elles conçoivent leurs opérations, leurs concurrents et la création de valeur. L’époque de la quête de l’amélioration continue de la qualité (ou Kaizen) – petits changements continus et progressifs pour stabiliser et établir les processus – est révolue et fait place à un monde où règne le principe de version bêta perpétuelle.

Dans ce nouvel univers, les entreprises manufacturières modernes doivent apprendre à développer leur agilité : comprendre et interpréter les attentes en constante évolution des consommateurs et les satisfaire. De plus, elles doivent composer avec de nouvelles forces concurrentielles et traiter aussi bien avec de grandes organisations numériques qu’avec des entreprises innovantes en démarrage, qui souhaitent toutes générer de nouveaux modèles de revenus.

Également, dans ce nouvel univers, les données ne sont désormais plus confinées aux systèmes d’exploitation traditionnels. La technologie des registres distribués « rattache » davantage d’information aux matières premières, l’Internet des objets rend les appareils et les actifs de production plus « intelligents » alors que la mobilité et la connectivité permettent aux chaînes d’approvisionnement d’être plus collaboratives. Ces technologies émergentes génèrent également un volume important et exponentiellement croissant de données. C’est l’univers de l’Industrie 4.0.

Intégrer l’Industrie 4.0 requiert davantage que de la technologie

L’exécution des transformations liées à l’Industrie 4.0 grâce aux nouvelles technologies et aux nouveaux produits, services et modèles d’affaires déstabilisent les entreprises manufacturières. En fait, les dirigeants de ces entreprises avec qui nous avons discuté dans le cadre de notre programme annuel du Baromètre mondial CGI visent à devenir des organisations numériques pour répondre aux attentes des clients, à protéger l’entreprise, à numériser l’intégration des données, à adopter l’Industrie 4.0 et à transformer leur organisation d’un modèle axé sur le produit à un modèle axé sur le client. Essentiellement, ils subissent des pressions pour réaliser la transformation de leur entreprise grâce à la technologie, alors que le monde autour d’eux change à un rythme plus rapide qu’il leur est possible de repenser leurs feuilles de route.

Alors, par où les entreprises manufacturières doivent-elles commencer? L’élaboration de solutions Industrie 4.0 gagnantes peut s’avérer une tâche complexe. Elle nécessite une démarche structurée et globale qui est axée sur un apport de valeur pour l’entreprise et une réduction des risques commerciaux.

Adopter une approche accordant la priorité aux gens

Voici un exemple concret. Une entreprise de chauffage, climatisation et réfrigération de premier plan et ses clients n’étaient pas en mesure d’obtenir un statut opérationnel en temps réel de leurs demandes commerciales de service et d’équipement. Les équipes de soutien étaient débordées par les appels de service et on constatait un manque de continuité entre les techniciens sur le terrain, les gestionnaires immobiliers et les autres intervenants responsables du fonctionnement et de la maintenance de l’équipement.

Lorsqu’ils ont fait appel à nous pour les aider à relever ce défi, nous avons examiné globalement les possibilités qui s’offraient à eux en matière de transformation numérique plutôt que de s’attarder d’abord à la technologie. Nous avons constaté qu’ils pouvaient générer une valeur commerciale durable, à court terme – et révolutionner leur prestation de services – en collaborant avec leurs principaux clients et gestionnaires immobiliers pour mettre en œuvre une solution de maintenance prédictive. Mettant à profit une approche de conception centrée sur la personne, nous avons travaillé avec l’entreprise pour planifier et lancer une communauté de service qui se traduirait par un engagement accru des clients et une réduction du nombre de demandes de service.

L’importance de la conception centrée sur la personne

Malgré l’ensemble de données et de processus numériques qui sont à la portée des entreprises manufacturières, la réussite au sein de l’Industrie 4.0 repose sur les gens. Les avantages découlant du développement agile et de la chaîne d’approvisionnement connectée ne sont-ils pas de répondre aux besoins des clients, des employés et des partenaires? Accroître la performance humaine est fondamental au succès de l’écosystème numérique et cette démarche requiert une transformation culturelle et technologique. Les méthodologies agiles et l’approche de conception centrée sur la personne permettront aux entreprises manufacturières ainsi qu’à leurs partenaires d’être les précurseurs de la technologie de l’Industrie 4.0 en mode itératif.

Si, par exemple, les données permettent aux fabricants de comprendre la façon dont les utilisateurs souhaitent découvrir et utiliser leurs produits, est-ce que ceci guidera leurs décisions et favorisera la collaboration avec les fournisseurs et les clients en vue de créer de nouveaux produits et services? Si les fabricants comprennent la façon dont les employés interagissent avec les outils qu’ils utilisent pour créer et offrir leurs produits, est-ce que ceci peut se traduire par une efficience accrue qui réduit les coûts et améliore la qualité? Si les fabricants comprennent les indicateurs clés de performance de leurs fournisseurs et clients, peuvent-ils concevoir de nouveaux produits et services qui permettront à tous de réussir?

Pour qu’une telle approche de conception centrée sur la personne fonctionne, des équipes interdisciplinaires sont requises. Elles collaboreront pour définir les problèmes de façon stratégique en envisageant l’expérience client, souligner les interactions clés et déterminer les contraintes et les possibilités.

Pour en apprendre davantage sur les défis et les occasions que la transformation numérique engendre pour les entreprises manufacturières et connaître la voie de la réussite pour l’Industrie 4.0, lisez notre étude technique Industrie 4.0 : pour une entreprise hautement concurrentielle.

À propos de l’auteur

Picture of Adam Menzies

Adam Menzies

Vice-président, services-conseils

Adam dirige la pratique en technologies émergentes au sein de l’unité d’affaires stratégique du Secteur commercial et des gouvernements d’États et locaux des États-Unis. Au cours des neuf dernières années, il a mis l’accent sur l’écosystème de la solution Salesforce et a récemment été nommé ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blog et conditions d'utilisation