Marcel Mourits

Marcel Mourits

Directeur-conseil expert

Les usines de fabrication sont des environnements complexes et dynamiques. La plupart des clients avec qui je discute cherchent à innover et à numériser leurs opérations de fabrication afin de mettre en place des usines de production de pointe, et avec raison. Le marché et l’industrie dans son ensemble se trouvent à un point d’inflexion. Si les organisations n’investissent pas le temps, l’énergie et l’argent nécessaires pour tirer pleinement profit des technologies, elles risquent de perdre du terrain et de ne jamais rattraper leur retard.

Le rapport La voix de nos clients CGI 2021 révèle un attribut commun chez les leaders du numérique du secteur manufacturier (c.-à-d. les organisations qui obtiennent les résultats escomptés de leurs stratégies numériques) : ils sont plus à même de lancer des innovations pragmatiques. Dans les prochaines années, les fabricants devront commencer à investir dans les technologies de façon stratégique afin d’atteindre leurs objectifs d’affaires. Qu’il s’agisse de rationaliser les processus et d’accroître l’efficacité dans l’ensemble de l’usine, de se positionner en tant qu’organisation à vocation sociale ou de repenser leurs activités pour façonner l’avenir de l’industrie, les technologies et les données joueront un rôle central dans leur démarche.

La vision d’usine numérique de CGI repose sur cette prémisse. Dans le cadre de cette vision, nous discutons des éléments fondamentaux de l’avenir des usines intelligentes : l’Internet des objets et la connectivité, le rôle de l’automatisation, la nécessité d’harmoniser les technologies de l’information et les technologies opérationnelles, la valeur inestimable des données, et la transition réfléchie et sécuritaire vers le nuage. L’avenir nous réserve des possibilités infinies, mais ce qui compte, c’est notre capacité à transformer ces possibilités en réalité. C’est ici que la majorité des organisations du secteur manufacturier éprouvent des difficultés.

Dirigeants et professionnels du numérique : la pénurie freine les progrès

La technologie donne lieu à d’innombrables occasions, mais pour en tirer une réelle valeur à long terme, il faut d’abord connaître les raisons précises pour lesquelles nous l’utilisons. De nombreuses démonstrations de faisabilité ont été développées pour mettre de nouvelles technologies à l’essai, mais rares sont celles qui ont été industrialisées. Par conséquent, il n’est pas étonnant que seulement 15 % des dirigeants du secteur manufacturier affirment obtenir les résultats escomptés à l’aide de leurs stratégies numériques.

Contrairement au secteur bancaire, la transformation numérique n’en est qu’à ses débuts dans le secteur manufacturier. De nombreux fabricants se trouvent toujours à la phase d’exploration. En outre, l’ensemble de l’industrie affiche un retard en ce qui concerne l’embauche de professionnels du numérique. En effet, il n’y a que quelques organisations qui font appel à un spécialiste de la transformation pour diriger leurs projets numériques, et les leaders du numérique du secteur citent la pénurie de main-d’œuvre comme leur principal obstacle à la réalisation de leurs priorités d’entreprise.

Adopter une vue d’ensemble pour se concentrer sur l’essentiel et accélérer l’innovation

En plus de la pénurie de main-d’œuvre, l’innovation dans le secteur manufacturier est souvent limitée à la mise en œuvre de technologies distinctes. Par exemple, plusieurs organisations misent uniquement sur les jumeaux numériques ou l’apprentissage automatique. Je leur suggère plutôt de prendre du recul et de commencer par définir clairement leur mission et leurs objectifs. Cette approche les aidera à adapter et à concevoir leur feuille de route transformationnelle en fonction de leurs objectifs d’affaires et de leur stratégie, et à élaborer un plan d’action qui leur permettra de produire des résultats concrets. En effectuant cet exercice, les organisations trouveront des trajectoires de croissance réalistes pour progresser dans leur transformation.

Quatre éléments à considérer pour une excellente gestion des opérations manufacturières (GOM)

Dans le cadre de cette approche, il faut tenir compte de quatre éléments clés :

  • les processus;
  • le personnel et l’organisation;
  • les données et l’information;
  • la technologie.
Manufacturing Operations Management (MOM) Strategy

L’Atlas des manufacturiers de CGI aide les organisations à tenir compte de ces quatre éléments pour optimiser et transformer globalement leurs opérations de fabrication et leur chaîne d’approvisionnement, et pour entretenir leurs systèmes d’information en effectuant des modifications réfléchies et des mises en œuvre efficaces. Les avantages attendus et réels sont au cœur de chaque étape. Grâce à cette approche intégrée, nous aidons les fabricants à mettre de l’ordre dans les nombreuses possibilités qui se présentent à eux en créant des trajectoires de croissance réalistes. Pour ce faire, nous collaborons avec eux afin de trouver, de maîtriser et d’exploiter efficacement les technologies qui contribueront à la résolution de leurs problèmes et à leur croissance rentable à long terme.

Se poser les questions difficiles

L’amélioration unifiée des processus et opérations de fabrication est un projet stimulant, mais il peut aussi sembler insurmontable. Il n’est pas toujours évident de savoir par où commencer. Lorsque j’accompagne mes clients dans cette démarche, je les encourage à se poser certaines questions difficiles, comme les suivantes.

  • Est-ce que toutes les sphères de l’entreprise participent à la définition de la stratégie et y adhèrent?
  • Notre stratégie tient-elle compte de tous les processus?
  • Quelles données incluons-nous? Comment comptons-nous recueillir et déchiffrer ces données?
  • De quelles technologies aurons-nous besoin pour atteindre nos objectifs d’affaires actuels et futurs?
  • À quelles connaissances et capacités avons-nous accès, et que nous manque-t-il?
  • Notre organisation a-t-elle atteint le niveau de maturité approprié pour chacun des quatre éléments?

En répondant à ces questions, les fabricants ont l’occasion de réfléchir à leurs projets numériques de façon plus efficace. Ils peuvent aussi s’assurer que toutes les parties prenantes de l’organisation peuvent faire entendre leur voix, ce qui est essentiel à la réussite du projet. Sans l’adhésion de l’ensemble de l’organisation, la transformation n’est qu’un autre projet d’entreprise qui a le potentiel d’accentuer la division entre la direction et la main-d’œuvre. En intégrant les connaissances acquises par le personnel de fabrication et les machines, il est possible de produire des résultats plus concluants et plus inclusifs. Cette approche est d’autant plus pertinente compte tenu du vieillissement rapide de la main-d’œuvre dans le secteur.

Le fait d’inclure toutes les sphères de l’organisation permet également d’atténuer l’hésitation envers les projets numériques. Il arrive trop souvent que la culture en place soit un obstacle au changement, surtout dans le secteur manufacturier. Il se peut que certaines inquiétudes soient fondées en ce qui concerne la migration des activités de production vers le nuage ou l’exposition de l’entreprise à de nouveaux risques de sécurité par l’adoption de nouvelles technologies, mais la mise en place d’un cadre de gestion structuré permet de répondre à ces inquiétudes et de les atténuer de façon mesurée et sécuritaire pour assurer la réussite de la transformation.

Votre approche et votre stratégie de transformation numérique sont uniques à votre organisation. Il se peut que vous vous sentiez dépassé par l’abondance de possibilités, que vous ne sachiez pas comment intégrer l’innovation technologique à votre stratégie ou que vous hésitiez à franchir la prochaine (ou la première) étape de votre démarche de transformation. Si c’est le cas, l’adoption d’une méthodologie et d’un cadre de gestion éprouvés peut vous aider à définir vos besoins et à justifier l’exécution du projet pour que vous puissiez repenser vos opérations de fabrication en vue d’atteindre l’excellence.

Communiquez avec moi pour en apprendre davantage sur notre Atlas des manufacturiers.

À propos de l’auteur

Marcel Mourits

Marcel Mourits

Directeur-conseil expert

À titre de directeur-conseil expert chez CGI aux Pays-Bas, Marcel Mourits aide les clients du secteur manufacturier de CGI à transformer leurs chaînes d’approvisionnement et leurs écosystèmes en mettant à profit les données, l’analyse et l’intelligence artificielle (IA). Dans ce rôle, Marcel oriente les discussions ...