Salle de presse
Communiqués

CGI a signé des contrats totalisant près de 550 millions $ US avec des clients du secteur public américain au terme du premier trimestre de l’exercice 2011

Nota : Tous les montants sont exprimés en dollars américains.

Fairfax, Virginie, le 12 janvier 2011 -  

Groupe CGI inc. (CGI) (Bourse de New York : GIB; Bourse de Toronto : GIB.A), a maintenu un rythme solide quant à la signature de contrats dans le secteur public américain avec plus de 550 millions $ en contrats signés au terme de son premier trimestre de l’exercice 2011, le 31 décembre 2010 dernier. À titre d’unité d’affaires la plus importante œuvrant auprès du secteur public, CGI Federal Inc., filiale d’exploitation en propriété exclusive de CGI servant le gouvernement fédéral américain, a largement contribué au portefeuille de contrats signés du trimestre, notamment dans les secteurs de la défense et des activités civiles. Il s’agissait du premier trimestre complet des activités combinées de l’entreprise depuis l’acquisition de Stanley Inc.

En plus des prolongations de contrats, des bons de commande renouvelés et des renouvellements de contrats provenant d’un éventail de clients issus du gouvernement américain, les faits saillants du premier trimestre comprennent la nomination de CGI comme l’une des onze entreprises à qui la General Services Administration a octroyé un accord d’achat général à l’échelle du gouvernement pour une infrastructure-service en nuage, un bon de commande de cinq ans d’une valeur de 55 millions $ avec l’organisme Centers for Medicare & Medicaid Services (CMS) pour le développement de logiciels et des services de soutien opérationnel pour son Provider Enrollment Chain Ownership System (PECOS), un mandat en tant que fournisseur de système de gestion intégré (ERP) pour la ville de Mesa en Arizona d’une valeur de 15,6 millions $, l’obtention de contrats d’une valeur totalisant 18 millions $ en soutien au Systems Command Training and Education Command du U.S. Marine Corps et un bon de commande d’une valeur de 22 millions $ de la part de l’Agence américaine de la protection de l’environnement visant à soutenir le centre d’appels à l’échelle de l’agence.

« Le fait d’avoir terminé si solidement notre premier trimestre complet ensemble s’avère très encourageant pour toute notre équipe des services au gouvernement américain », a indiqué Donna Morea, présidente, États-Unis, Europe et Asie chez CGI. George Schindler, président de CGI Federal a ajouté : « Nous arrivons à remplir nos engagements parce que nos cultures d’entreprise s’harmonisent; nous partageons les mêmes valeurs fondamentales et nous sommes entièrement engagés envers les missions de nos clients. Notre approche d’équipe intégrée, qui par ailleurs nous a permis de rester concentrés et d’offrir une valeur exceptionnelle à nos clients, m’impressionne continuellement. »

Au cours de son premier trimestre, CGI s’est positionnée au 14e rang du classement de Bloomberg BusinessWeek qui publie sa liste des entreprises en technologie ayant connu la plus importante croissance en 2010. CGI a également reçu le titre de fournisseur de l’année (300 millions $ de revenus et plus annuellement) lors des 8th Annual Greater Washington U.S. Government Contractor Awards en reconnaissance de ses réalisations financières et opérationnelles, et de ses contributions envers les employés, l’industrie contractuelle et le gouvernement américain.

À propos de CGI
Fondé en 1976, Groupe CGI inc. figure parmi les plus importantes entreprises indépendantes de services en technologies de l’information et en gestion des processus d’affaires dans le monde. CGI et ses entreprises affiliées emploient environ 31 000 professionnels. CGI offre la gamme complète de services en TI et en gestion des processus d’affaires à des clients du monde entier, à partir de ses bureaux et de ses centres d’excellence au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie-Pacifique. Au 30 septembre 2010, les produits de CGI s’établissaient à 3,7 milliards de dollars canadiens et son carnet de commandes s’élevait à 13,3 milliards de dollars canadiens. Les actions de CGI sont inscrites à la Bourse de Toronto (GIB.A) ainsi qu'à la Bourse de New York (GIB). Elles figurent dans l’indice FTSE4Good Index et dans l’indice de durabilité Dow Jones. Site Web : www.cgi.com.

Énoncés de nature prévisionnelle
Toutes les déclarations contenues dans le présent communiqué de presse qui ne concernent pas directement et exclusivement des faits historiques constituent des « énoncés prospectifs » et des « informations prospectives » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières. Ces énoncés et ces informations expriment les intentions, les plans, les attentes et les opinions de CGI et sont assujettis à des risques, à des incertitudes et à d’autres facteurs sur lesquels CGI n’a, dans bon nombre de cas, aucun contrôle. Ces facteurs peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux qui sont indiqués dans ces énoncés et ces informations. Ces facteurs comprennent notamment les incertitudes quant à la date de l’offre publique d’achat, ainsi que les autres risques décrits dans le rapport annuel sur Formulaire 40-F de CGI déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (la « SEC ») (disponible sur EDGAR à l’adresse www.sec.gov) et dans la notice annuelle de CGI déposée auprès des commissions des valeurs mobilières du Canada (disponible sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com). L’emploi aux présentes de termes et d’expressions comme « penser », « estimer », « s’attendre à ce que », « avoir l’intention », « anticiper », « prévoir », « planifier », ainsi que de termes ou expressions semblables ou des variations de ceux-ci, servent à introduire des énoncés prospectifs ou des informations prospectives. Les énoncés prospectifs et les informations prospectives ne sont valables qu’à la date à laquelle ils sont formulés. Les énoncés et les informations concernant des résultats futurs sont des énoncés prospectifs et des informations prospectives. À moins que les lois applicables ne l’exigent, CGI décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement les énoncés prospectifs ou les informations prospectives, que ce soit par suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement. Le lecteur ne doit pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs et à ces informations prospectives.

-30-

Pour plus de renseignements :

Médias
Linda Odorisio
Vice-présidente, Communications, États-Unis
linda.odorisio@cgi.com
703 267-8118

Investisseurs
Colin Brown
Chef de service, Relations avec les investisseurs
colin.brown@cgi.com
514 841-3634