Salle de presse
Communiqués

Le Bureau of Workers’ Compensation (Ohio) choisit CGI pour le remplacement de ses systèmes patrimoniaux par une solution intégrée pour les réclamations, la gestion des polices et la facturation

Il s’agit du plus important système financé par l’État dans le domaine de l’assurance au pays, utilisé par près de 256 000 employeurs en Ohio

Fairfax (Virginie), le 2 mai 2012 -  

Groupe CGI inc. (NYSE : GIB) (TSX : GIB.A), un leader des services en technologies de l'information et en gestion des processus d'affaires, a annoncé aujourd'hui que le Bureau of Workers' Compensation (BWC) de l'Ohio a choisi CGI pour le remplacement de ses systèmes patrimoniaux par une solution technologique intégrée pour les réclamations, la gestion des polices et la facturation. La valeur totale du contrat est évaluée à 52 millions de dollars US, montant qui comprend une période initiale de 2 ans ainsi que sept périodes de renouvellement optionnelles d'un an.

L'an dernier, le BWC a géré activement environ 1,2 million de sinistres certains non réglés, financés par des actifs totalisant approximativement 26 milliards de dollars. Avec son portefeuille d'applications nécessitant une mise à niveau, ses systèmes disparates et son automatisation limitée, le BWC a mandaté CGI pour lui fournir une solution technologique moderne et intégrée, avec des fonctionnalités accessibles à l'échelle de l'entreprise comme le libre-service, des outils de collaboration et de notification ainsi que la production de rapports pour un meilleur soutien de ses citoyens. Les employeurs de l'Ohio profiteront d'un accès à des données exactes en temps réel, et d'un traitement plus efficace des réclamations et de la facturation.

« Grâce à la mise en œuvre de cette nouvelle solution, nous prévoyons être en mesure d'offrir un meilleur service à notre clientèle en réduisant les coûts excessifs liés à des processus inefficaces et des correctifs excessifs, a déclaré Steve Buehrer, administrateur et chef de la direction du Bureau of Workers' Compensation de l'Ohio. Le BWC a été impressionné par les nombreuses réussites de CGI dans le cadre de projets complexes de grande envergure qui respectent les budgets et les échéanciers, dans l'État de l'Ohio et ailleurs au pays, et nous avons hâte de collaborer avec eux. » 

« Nous sommes heureux d'offrir au BWC une solution d'affaires technologique qui favorisera une prestation des services plus efficace ainsi qu'une meilleure gestion de leurs nouveaux processus d'affaires à l'échelle de leur organisation, a précisé Nola Haug, vice-présidente et chargée du compte de l'État de l'Ohio* chez CGI. CGI soutient avec succès les opérations TI essentielles à l'État depuis de nombreuses années et nous sommes enthousiastes à l'idée de ce nouveau partenariat avec le BWC. »

À propos de CGI
Fondé en 1976, Groupe CGI inc. figure parmi les plus importantes entreprises indépendantes de services en technologies de l'information et en gestion des processus d'affaires dans le monde. CGI offre des services complets grâce à ses 31 000 professionnels répartis dans ses bureaux et centres d'excellence au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie-Pacifique. Au 31 mars 2012, les revenus annualisés de CGI s'établissaient à approximativement 4,3 milliards de dollars canadiens et son carnet de commandes s'élevait à environ 13,1 milliards de dollars canadiens. Les actions de CGI sont inscrites à la Bourse de Toronto (GIB.A) ainsi qu'à la Bourse de New York (GIB). Elles figurent dans l'indice FTSE4Good Index et dans l'indice de durabilité Dow Jones. Site Web : www.cgi.com.  

*en anglais

Énoncés de nature prévisionnelle
Toutes les déclarations contenues dans ce communiqué de presse qui ne concernent pas directement et exclusivement des faits historiques constituent des « énoncés de nature prévisionnelle » au sens de l'article 27A de la loi américaine Securities Act of 1933 et de l'article 21E de la loi américaine Securities Exchange Act of 1934, dans leurs nouveaux termes, et sont de « l'information prospective » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières. Ces déclarations et cette information expriment les intentions, projets, attentes et opinions de CGI, sous réserve de la matérialisation de risques, d'incertitudes et d'autres facteurs sur lesquels la Société n'a, dans bon nombre de cas, aucune emprise. Compte tenu de ces facteurs, les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont indiqués. Ces facteurs comprennent notamment, sans s'y limiter, la date d'entrée en vigueur et la valeur de nouveaux contrats, d'acquisitions et d'autres initiatives de la Société; la capacité d'attirer et de retenir du personnel compétent; la concurrence au sein d'une industrie des TI en constante évolution; la conjoncture économique et commerciale; le risque de change; ainsi que les hypothèses et autres risques énoncés dans le communiqué de presse, dans les rapports de gestion annuel et intermédiaires, dans le rapport annuel de CGI, dans le formulaire 40-F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (disponible sur EDGAR à www.sec.gov), ainsi que dans la notice annuelle déposée auprès des commissions des valeurs mobilières du Canada (disponible sur SEDAR à www.sedar.com). L'emploi aux présentes des termes « penser », « estimer », « s'attendre à ce que », « avoir l'intention », « anticiper », « prévoir », « planifier », ainsi que de tout autre terme de nature semblable et de toute autre forme conjuguée de ces termes, ne sert qu'à des fins d'énoncés de nature prévisionnelle ou d'information prospective et ces termes ne sont pertinents qu'en date de leur emploi, notamment en ce qui concerne les énoncés relatifs à la performance future. À moins que les lois qui s'appliquent ne l'exigent, CGI décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés de nature prévisionnelle ou l'information prospective consécutivement à l'obtention de nouveaux renseignements ou à la survenue d'événements nouveaux, ou pour tout autre motif. Le lecteur est mis en garde contre le risque d'accorder une crédibilité excessive à ces énoncés de nature prévisionnelle ou à l'information prospective.

-30 -

Pour plus de renseignements :

Investisseurs
Lorne Gorber
Vice-président principal, Communications et relations avec les investisseurs
lorne.gorber@cgi.com
514-841-3355

Médias
Linda Odorisio
Vice-présidente, Communications, États-Unis
linda.odorisio@cgi.com
703-267-8118