Primary tabs

Croisement de données issues d’univers professionnels différents pour mieux anticiper les évolutions réglementaires, économiques et sociétales, structuration et industrialisation de données au service de la relation client : autant de tendances de fond déjà engagées et qui sont encore devant nous.

À cet égard, les domaines de la santé et du logement social sont particulièrement riches en cas d’usages. Il suffit pour s’en convaincre de découvrir l’offre proposée par le Groupe VYV, fondée sur un modèle innovant associant santé et logement et plaçant l’humain au cœur de l’habitat. L’usage adapté de la donnée est un puissant levier de convergence et de matérialisation de cette ambition.

Pour autant, si ces deux domaines que sont la santé et le logement social ont des connexions évidentes, leurs logiques intrinsèques en matière de data sont spécifiques. En saisir les perspectives et les enjeux respectifs est un facteur important de contribution au mouvement en cours visant à définir les contours d’une politique publique de la donnée, dans le sillon du rapport Bothorel. Celui ci rappelle, à juste titre, que le partage de la donnée constitue un impératif d’efficacité de l’action publique.

Téléchargez la revue thématique