Quels avantages une stratégie d’innovation apporte-t-elle aux grandes entreprises? S’agit-il d’une mode passagère, d’une occasion d’affaires ou d’une nécessité? Et qu’entend-on vraiment par « innovation »?

Le numérique a tout changé

À l’aube de la troisième révolution industrielle telle que décrite par Jeremy Rifkin[1], nous pouvons observer de quelles façons la numérisation a opéré un changement radical en fonction de deux grandes tendances :

  • l’émergence croissante des nouvelles technologies numériques;
  • la rapidité de leur adoption (ou de leur disparition).

Dans le cadre de nos discussions avec nos clients, y compris les entrevues en personne que nous réalisons chaque année auprès de 1 000 dirigeants des fonctions d’affaires et informatiques, nous constatons de façon certaine que la technologie numérique n’agit plus uniquement en tant que facilitateur, mais est devenue un véritable moteur de changement. (Voir le rapport CGI Global 1000.)

La transformation numérique est désormais essentielle au sein de pratiquement tous les secteurs d’activité et nos clients ont besoin de notre aide pour accélérer leurs initiatives en ce domaine. Mais à quel point la numérisation s’avère-t-elle véritablement transformationnelle à court et à moyen terme?

Le chaînon manquant : l’innovation

L’innovation est essentielle au succès de la transformation numérique. Elle stimule le développement de solutions qui favorisent et accélèrent la numérisation tout en permettant aux organisations d’atteindre leurs buts plus rapidement et à moindre risque. Elle transforme les idées en résultats grâce à des démonstrations de faisabilité et à des conceptions de modèles qui permettent de mettre en œuvre les meilleures solutions pour répondre aux enjeux précis des organisations en matière de transformation numérique.

Contrairement aux entreprises en démarrage (« startup »), les grandes entreprises ont accès à d’importants fonds d’investissement et à un large bassin de compétences pour soutenir l’innovation. Elles n’ont cependant pas les capacités créatives des nouvelles entreprises qui arrivent à démarrer modestement et à croître rapidement au même rythme que leur marché et leurs clients. En fonction des forces et faiblesses énoncées, quelle approche d’innovation devrait être adoptée par une grande entreprise?

Dean Leffingwell propose une méthode agile fondée sur le cadre Scaled Agile Framework (SAFe*), tandis qu’Éric Ries recommande une méthode rationalisée (« lean ») qu’il décrit dans son livre à succès[2]. De nombreuses études sur les partenariats entre de grandes entreprises et des entreprises en démarrage apportent également des réponses inspirées des meilleures pratiques observées lorsque ces deux mondes distincts se rejoignent. Un nouveau modèle d’innovation émerge d’ailleurs de tous ces concepts : le startup studio.

Ce modèle est fondé sur des principes simples, y compris les suivants :

  • La création d’un espace opérationnel simplifié qui fait office de « zone libre »
  • Des règles qui favorisent la créativité et l’intrapreneurship en donnant droit à l’essai, à l’erreur et à l’échec
  • Des indicateurs de suivi et de performance
  • La mise sur pied d’un « comité consultatif » composé de gestionnaires d’investissement et qui fonctionnerait comme une société de capital-risque dotée d’une nouvelle forme de financement fondé sur les résultats
  • Un cycle de vie formel de l’innovation, y compris la création d’équipes, le suivi des activités des 100 premiers jours, la réalisation d’un prototype menant à la création d’un produit minimum viable, des itérations supplémentaires au besoin, etc.
  • Une gestion intégrée des RH afin, notamment, de nommer les leaders et les contributeurs et de superviser la qualification, la reconversion professionnelle et le recrutement
  • Le développement de scénarios pour l’intégration de solutions au portefeuille existant de produits et services de l’entreprise

L’introduction de ce type de modèle d’innovation intéresse de plus en plus les grandes entreprises. Cependant, la mise en œuvre exige un engagement ferme de la haute direction et une communication efficace. Ces deux éléments sont nécessaires afin de faire comprendre à l’ensemble de l’entreprise quels sont les avantages d’une telle approche et d’expliquer pourquoi ces « règles du jeu » sortent du cadre des activités courantes. En plus de stimuler l’innovation, cette approche peut générer plusieurs autres effets positifs pour l’entreprise : engagement plus grand de la part des employés (motivation, fidélité), recrutement plus efficace, optimisation des partenariats, etc.

Le programme Innovation, Créativité et Expérimentation de CGI est un bon exemple. En tant que grande entreprise, nous avons nous-mêmes adopté ces principes et le programme nous à aidés à générer des innovations, à les mettre en œuvre, à en tirer parti et à les financer. Notre portail de génération d’idées, nos champions de l’innovation à l’échelle locale comme mondiale et nos démonstrations de faisabilité nous ont aidés à créer 40 nouvelles solutions numériques directement alignées aux besoins de nos clients en matière de transformation numérique.

L’urgence de la numérisation se fait de plus en plus sentir au sein de tous les secteurs d’activité. L’innovation n’est plus uniquement considérée comme une stratégie utile, mais bel et bien comme une nécessité. Le concept de « startup studio » est favorable aux grandes entreprises souhaitant faire preuve d’innovation accrue. N’hésitez pas à communiquer avec moi si vous souhaitez discuter des caractéristiques et des avantages de ce modèle.

* en anglais

[1] Rifkin, Jeremy, La nouvelle société du coût marginal zéro : L’internet des objets, l’émergence des communaux collaboratifs et l’éclipse du capitalisme, 2014.

[2] Ries, Eric, Lean Startup, 2011.

À propos de l’auteur

Picture of Vincent Mathis

Vincent Mathis

Directeur, Transformation numérique et gestion de l’innovation, <br />commerce de détail, produits de luxe et produits de consommation

Vincent est directeur de la transformation numérique et de la gestion de l’innovation au sein de la pratique de services-conseils de CGI en France. Depuis plus de 20 ans, il soutient des clients issus du secteur du commerce électronique interentreprises et du commerce électronique de ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blog et conditions d'utilisation