Quelles sont les principales priorités d’entreprise et en TI des banques de services aux entreprises et de transactions d’aujourd’hui? Lorsque nous avons rencontré des hauts dirigeants du secteur bancaire dans le cadre du Baromètre mondial CGI 2018, nous en avons appris davantage au sujet des cinq principales priorités d’entreprise et en TI que leurs organisations se sont fixées afin de stimuler la croissance et la compétitivité dans un monde de plus en plus numérique.

Priorités d’entreprise

L’exploitation des données pour protéger la banque et générer des revenus est au premier rang des priorités pour 74 % des dirigeants de banques de services aux entreprises et de transactions que nous avons interrogés. Ils espèrent que cette mesure les aidera à augmenter la valeur et la différenciation offertes aux clients, à améliorer leurs processus d’affaires et leurs rapports, ainsi qu’à se conformer aux nouvelles réglementations et à renforcer la sécurité.

Les dirigeants considèrent également la mise en œuvre de modèles opérationnels centrés sur le client (67 %), l’optimisation des activités pour réduire les coûts (67 %) et la protection de l’entreprise contre les menaces croissantes (67 %) comme des priorités clés. Enfin, l’innovation en matière de services numériques aux entreprises s’est classée au cinquième rang des priorités.

D’un point de vue régional, presque deux fois plus de dirigeants de banques européennes ont mentionné l’importance de répondre aux pressions sur les coûts par l’optimisation (85 %) comparativement à leurs homologues nord-américains (46 %), ce qui s’explique principalement par l’augmentation de la pression réglementaire en Europe. De plus, lorsque nous avons demandé aux dirigeants des fonctions d’affaires et des fonctions TI de nous faire part de leurs perspectives sur les priorités d’entreprise, les priorités les plus souvent mentionnées par les dirigeants des fonctions TI variaient considérablement de celles énoncées par les dirigeants des fonctions d’affaires. Par exemple, parmi les dirigeants des fonctions TI, la mise en œuvre de modèles opérationnels centrés sur le client et l’innovation rapide en matière de services numériques aux entreprises sont beaucoup moins prioritaires que pour leurs collègues des fonctions d’affaires.

Priorités en TI

Cette année, la cybersécurité s’est hissée au premier rang des priorités en TI (74 %), suivie par l’amélioration de l’expérience client de bout en bout grâce à la numérisation et à l’automatisation (67 %). Bien que les dirigeants aient également cité les données comme une priorité clé d’entreprise (63 %), les fonctions d’affaires mettent l’accent sur la génération de revenus à partir des données, tandis que les fonctions TI se concentrent sur la façon de fournir des données, d’améliorer leur qualité et d’en assurer le contrôle.

Les dirigeants ont aussi mentionné la simplification de l’environnement technologique et l’adoption de nouveaux modèles (59 %), ainsi que l’application de nouvelles réglementations (56 %) en tant que grandes priorités. Les dirigeants européens accordent une grande attention à la numérisation et à l’automatisation de leurs processus d’affaires, poussés par la nécessité de respecter les nouvelles réglementations.

Les données sont devenues la voie privilégiée pour aller de l’avant

Bien que la démarche de transformation numérique des banques de services aux entreprises et de transactions soit en cours et que leurs priorités n’aient pas beaucoup changé par rapport à 2017, les banques se trouvent à un carrefour numérique. Comment peuvent-elles demeurer conformes et sécurisées tout en devançant la concurrence? Les pressions constantes exercées par les questions de réglementation et de sécurité sont fortes, ce qui demande beaucoup d’attention et d’effort, et les grandes banques cherchent à se tailler une position de chef de file dans le nouveau monde.

L’exploitation efficace des données est une voie qui a considérablement gagné en importance cette année. Il y a deux principales raisons expliquant cette tendance. Premièrement, en gérant efficacement les données, les banques peuvent générer des renseignements utiles pour différencier et améliorer leurs offres de services grâce à une personnalisation plus forte, et ce, tout en améliorant leurs processus d’affaires internes et leurs rapports. Deuxièmement, compte tenu de l’introduction de la réglementation sur la sécurité et la confidentialité des données, des risques continus pour la sécurité ainsi que de la nécessité de maintenir la confiance de leur clientèle, les banques sont soumises à une pression accrue quant à la démonstration d’un contrôle rigoureux de leurs données.

Tandis que les fonctions d’affaires mettent l’accent sur la génération de revenus à partir des données, les fonctions TI se concentrent sur l’amélioration du contrôle des données et sur l’utilisation de l’automatisation afin d’assurer une gestion efficace des données tout en réduisant les coûts.

Le Baromètre mondial CGI présente de nombreuses conclusions et perspectives issues de nos discussions avec les dirigeants des banques de services aux entreprises et de transactions. Pour obtenir un exemplaire du rapport, envoyez-nous un message ici ou communiquez avec moi. Je serai heureux de discuter du rapport et des priorités en TI de votre organisation.

À propos de l’auteur

Picture of Jerry Norton

Jerry Norton

Vice-président, Services financiers

Jerry Norton dirige les équipes Marchés des capitaux et Banques de services aux entreprises et de transactions de CGI. Il est à la fois responsable de la stratégie de CGI pour l’ensemble du secteur bancaire et membre du conseil sur la croissance et du comité ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blog et conditions d'utilisation