Selon le rapport Baromètre mondial CGI 2019, les entreprises des marchés des capitaux réalisent les plus importants investissements en TI comparativement à leurs pairs des autres secteurs bancaires, car elles cherchent à protéger leurs clients, à tirer davantage profit d’une quantité astronomique de données et à simplifier leurs opérations. Ces entreprises s’efforcent également d’acquérir des ressources humaines spécialisées et de fidéliser les professionnels du numérique dont ils ont besoin pour se développer et exercer leurs activités. Dans l’ensemble, elles souhaitent améliorer leur performance opérationnelle et, grâce à leurs investissements énormes en TI, sont prêtes à tirer le meilleur parti de la transformation numérique.

En 2019, des leaders de CGI ont réalisé des entretiens en personne avec 69 dirigeants des fonctions d’affaires et informatiques des marchés des capitaux. Ces entretiens approfondis portaient sur les principales tendances et priorités pour leur entreprise. Nous présentons les conclusions et les perspectives recueillies dans le cadre de cet exercice dans le rapport du Baromètre mondial CGI pour le secteur des marchés des capitaux. Dans ce billet de blogue, je présente les principaux points saillants de la mise en œuvre des stratégies et des plans des entreprises des marchés des capitaux pour 2020.

La protection et l’exploitation des données demeurent les tendances les plus marquées

Les principales tendances citées par les dirigeants des marchés des capitaux en 2019 étaient les mêmes que celles de l’année précédente, en plus d’être classées dans le même ordre. La protection des données des clients grâce à la cybersécurité demeure la tendance la plus marquée, suivie de l’utilisation accrue de l’analyse avancée, de l’automatisation et des nouvelles technologies. L’innovation du modèle d’affaires, la réglementation plus stricte et les attentes croissantes des clients en matière de services numériques arrivaient respectivement aux 3e, 4e et 5e rangs.

Bien que la protection de l’organisation contre les cybermenaces et la conformité à la réglementation continuent d’être d’une importance cruciale, ces deux tendances peuvent être perçues par certains comme des activités de base ou courantes qui doivent être exécutées. Les données, en revanche, sont au cœur de leurs plans stratégiques. Ils les considèrent comme utiles pour améliorer à la fois les marges et les sources de revenus grâce à une automatisation accrue et à l’exploitation de la valeur des données des clients et des données propriétaires. Cette particularité est évidente, car la protection des données et l’analyse des données demeurent les principales tendances sectorielles.

Bien qu’ils soient des chefs de file du numérique, les dirigeants des marchés des capitaux s’entendent sur la nécessité de tirer davantage parti de l’innovation pour soutenir de nouveaux modèles d’affaires afin de demeurer concurrentiels et de mettre au point de nouveaux produits et services. En effet, à l’échelle mondiale, 30 % des dirigeants considèrent l’innovation comme leur principale priorité en matière d’investissement.

Les priorités d’entreprise cadrent avec les tendances tandis que l’acquisition de talents se hausse parmi les priorités en TI

Les dirigeants des marchés de capitaux ont indiqué que l’utilisation des données ainsi que le contrôle et la protection des activités sont au cœur de leurs priorités d’entreprise, ce qui cadre avec leurs tendances les plus souvent citées. La protection des activités s’est classée au premier rang des priorités, suivie par l’utilisation des données aux fins d’exploitation, de contrôle et de croissance des activités. Démontrer le contrôle des données aux organismes de réglementation et aux clients, au 5e rang en 2018, se hisse désormais au 3e rang.

En ce qui concerne les TI, la simplification des technologies et l’adoption de nouveaux modèles de prestation de services demeurent la principale priorité pour 2019, tandis que l’acquisition de talents et l’instauration d’une culture appropriée sont passées du 4e rang en 2018, au 2e rang l’an dernier.

Cette dernière priorité a détrôné l’accélération de la mise en œuvre de l’analyse de données de nouvelle génération. La conformité réglementaire et le contrôle suffisant des activités ainsi que de leur conformité demeurent la 3e priorité en TI.

Après le recrutement et la fidélisation de professionnels compétents, les plus grands défis en matière de compétences qu’ont mentionnés les dirigeants sont l’expérience client numérique, suivie de près par l’analyse des données. Nous constatons que le défi lié aux compétences en matière de données devient de plus en plus difficile à relever au fil des années. Auparavant, les entreprises des marchés des capitaux constituaient un secteur de rêve où il faisait bon travailler si l’on était un scientifique des données qualifié. Toutefois, en raison de l’accent mis sur les données dans tous les secteurs d’activité, de la prolifération des géants de la technologie axée sur les données et de l’émergence de petites entreprises de technologies financières plus novatrices, cette tendance d’emploi n’est plus d’actualité. Les acteurs des marchés des capitaux doivent revoir leur culture et la façon dont ils se présentent pour attirer cette main-d’œuvre talentueuse.

Apprenez-en davantage sur nos conclusions

Notre rapport du Baromètre mondial CGI pour les entreprises des marchés des capitaux aborde plusieurs autres sujets essentiels, dont la maturité de ces entreprises en matière de transformation numérique, leur utilisation du nuage, leurs dépenses en TI et en innovation, et leurs progrès en vue de devenir un des chefs de file des TI dans leur secteur. Nous avons également préparé un rapport mondial et plusieurs autres synthèses axées sur chacun de nos secteurs d’activité. Je vous invite à demander un exemplaire gratuit du rapport pour le secteur des marchés des capitaux et à communiquer avec moi pour en discuter.

À propos de l’auteur

Picture of Andy Schmidt

Andy Schmidt

Vice-président, Banques de détail

Andy Schmidt est un ancien banquier et analyste de l’industrie qui a comme mandat d’aider CGI à concrétiser sa stratégie au sein du secteur des services financiers. Il compte plus de 25 années d’expérience au sein des services financiers, d’abord en tant que banquier chez ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blogue et conditions d'utilisation