Primary tabs

Devons-nous considérer l’Intelligence artificielle (IA) comme un danger ou au contraire, comme une aubaine ? Cette question presque philosophique monopolise le débat depuis l’avènement de cette révolution technologique.

L’Intelligence artificielle cristallise les peurs et ressuscite le mythe de la machine dominant l’Homme. Pourtant, il faut le dire et le redire : l’IA est et sera bien créatrice de nouveaux emplois, autour d’un large spectre de métiers notamment articulés autour de la data, du design d’interface homme-machine et de la maintenance. Selon l’étude “Future of Jobs Reports 2018” réalisée par le Forum économique mondial et publiée en septembre dernier, 133 millions d’emplois devraient être plus précisément créés d’ici 2022 dans le monde. Soit bien plus que les destructions d’emplois estimées, elles, à 75 millions. Le solde sera donc positif (+ 58 millions). Qui plus est, ces destructions d’emplois concerneront surtout des métiers à faible valeur ajoutée, souvent liés à des opérations manuelles courantes, répétitives et contraignantes.

Lire la suite sur Forbes