Gaspard Goigoux

Gaspard Goigoux

Directeur en charge des activités conseil auprès des Collectivités - CGI Business Consulting

Primary tabs

Il y a quelques jours s’est tenue l’édition 2020 du Salon des Maires et des Collectivités Locales. Réformes récentes (loi NOTRe, MAPTAM, projet 3D…) et contexte social et politique inédit (grand débat, pandémie, élections…) :  les collectivités doivent plus que jamais repenser leurs pratiques et en particulier améliorer la compréhension entre élus et services.

Gaspard Goigoux, directeur en charge des collectivités chez CGI Business Consulting, nous en dit plus…

Faire plus et mieux avec moins

Les collectivités sont en première ligne pour mettre en œuvre le service public. L’actualité récente, avec l’épisode des gilets jaunes en 2019 ou encore la crise sanitaire, a montré le fort besoin de nos concitoyens d’être accompagnés par le secteur public au niveau local.  Les collectivités doivent répondre à ces fortes attentes alors même qu’elles sont confrontées à une réduction de leurs moyens que la crise sanitaire risque de renforcer. Dans un contexte inédit et sous finances contraintes, les collectivités sont ainsi amenées à réinterroger leurs projets et pratiques.

CGI Business Consulting accompagne cette phase de réinvention des collectivités, quels que soient leur échelon et leur taille, en intervenant sur des thématiques organisationnelles et managériales en lien avec la définition, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques.
Audit organisationnel et accompagnement du changement, transformation à l’occasion d’un nouveau mandat, gestion d’une administration résiliente face à la crise sanitaire, schéma stratégique pour un territoire intelligent… Les besoins des collectivités peuvent adopter des formes multiples. Ce besoin d’une expertise externe est d’autant plus important que deux visions coexistent au sein d’une collectivité locale : celle des élus et celle des cadres de l’administration.

Rapprocher deux mondes : les élus et les services

Au cœur de l’action publique locale, deux mondes cohabitent, celui des élus et celui des services. Souvent différentes, leurs visions ne sont pas incompatibles, et nos offres de conseil en organisation apportent des solutions qui font converger leurs intérêts.  D’un côté, les élus très investis, parfois bénévoles, devant tenir les promesses formulées dans leur programme politique sur lequel ils ont été élus demandent des comptes sur l’avancée des projets. De l’autre, les services, avec leur maitrise technique et leurs impératifs de fonctionnement ont besoin d’orientations claires, d’un parfait alignement entre les différents élus, de visibilité sur d’éventuelles dé-priorisations…

CGI Business Consulting a mis au point une méthodologie et des outils pour réussir à les faire dialoguer. Il s’agit d’un travail en plusieurs temps. Le premier est d’interroger, séparément, les services et les élus sur leurs attentes et l’image qu’ils pensent avoir auprès de l’autre partie. Dans un second temps, nous rassemblons les deux parties pour exposer les attentes partagées et révéler les incompréhensions.

Suite aux élections municipales, nous sommes très sollicités au niveau communal et intercommunal sur ces missions de refonte et d’amélioration de la gouvernance. Mais cette problématique de gestion de la relation élus/administration se pose bien évidemment à tous les échelons.

Accélérer et sécuriser les débuts de mandat 

Dans le contexte d’un nouveau mandat, les exécutifs locaux, qu’ils soient confirmés ou nouveaux dans l’exercice de leur mandat, ont dessiné des projets pour les territoires dont ils ont la responsabilité. Deux enjeux majeurs se manifestent dans la traduction du projet politique de manière opérationnelle dans le fonctionnement avec les services. Il est nécessaire, en premier lieu, de construire une relation de travail entre élus et administration, qui peut être formalisée au moyen d’une charte de gouvernance, afin de définir le rôle de chacun et d’affirmer les principes régissant l’articulation entre élus et agents de la collectivité. En second lieu, il est nécessaire de transformer le programme présenté aux citoyens en projet de territoire construit, avec une feuille de route qui priorise les grands chantiers du mandat. À partir de ce document peut être élaboré le projet d’administration de la collectivité, qui peut ensuite être décliné en projets de service, afin de donner une ligne et des objectifs clairs aux agents pour réaliser les objectifs politiques choisis par les élus. 

Ainsi, malgré leurs différences, au final, élus, cadres et agents poursuivent un même objectif : améliorer le service rendu aux administrés. C’est ce qui les rassemble et ce sur quoi nous axons notre accompagnement.

 

Découvrez l'interview de Gaspard Goigoux dans Acteurs Publics