Primary tabs

Agrégateur de tout type de données pour une vision rapide et efficiente des indicateurs essentiels au pilotage quotidien, CGI Cockpit est un outil multi device bénéficiant d’une excellente ergonomie et ne présentant aucune adhérence aux outils de BI ni systèmes d’exploitation en place. Jean-Charles Laigle, Directeur d’appui du Pôle Développement des Ressources au sein du département du Pas-de-Calais, partage son expérience.

(CGI) Pourquoi avez-vous choisi de vous doter de la solution CGI Cockpit ?

(Jean-Charles Laigle) Le département 62 détient énormément de données mais celles-ci sont traitées par des équipes distinctes, en silos. Au sein des directions des différents pôles, des tableaux de bord existent par thématiques mais la consolidation est très difficile et sa mise en œuvre nécessiterait une charge importante. A cela s’ajoute le fait que les univers standards déployés par les éditeurs, les outils de restitution propres à chaque logiciel métier, sont souvent peu ou pas adaptés aux besoins du département. Pour éclairer les décisions, il y avait donc urgence à fournir à la Direction Générale un outil permettant de centraliser et de visualiser simplement les principaux indicateurs de la collectivité sur des fonctions régaliennes et métiers.

Quels enjeux poursuivez-vous avec l’implémentation de CGI Cockpit ?

L’ambition du département du Pas-de-Calais est de faciliter la visibilité et la priorisation d’objectifs ainsi que la mise en œuvre de plans d’actions et leur suivi grâce aux indicateurs pertinents. L’enjeu pour l’avenir est également de produire des supports partagés pour une vision commune de la dynamique du département et de capitaliser sur les productions et les savoir-faire de chaque pôle en s’appuyant sur les indicateurs existants. In fine, il s’agit d’assurer une vision à 360° des politiques publiques qui mobilisent l’ensemble des acteurs du département.

Comment a été déployée la solution au sein de votre collectivité ?

Le Conseil Départemental a décidé de commencer par déployer un prototype auprès d’une vingtaine de personnes pour tester l’outil durant l’été 2020. Ce périmètre initial a inclus les membres du comité de Direction Générale ainsi que quelques personnes des fonctions support (finance, RH et marchés publics). Deux mots d’ordre à la prise en main de la solution : souplesse et facilité d’utilisation. Et l’objectif est atteint puisque les retours convergent : « très facile d’utilisation », « très simple », « ludique ». Côté exploitation, la simplicité est également au rendez-vous, le département ayant fait le choix de ne pas interconnecter le Cockpit avec le reste du SI. Tout fonctionne par le simple dépôt de fichiers dans la console d’administration de la solution.

Comment envisagez-vous la suite ?

La première étape ayant été un succès, la deuxième phase actuellement en cours consiste à déployer la solution vers les directions opérationnelles en incluant des indicateurs métiers. L’avancée faite est d’ores et déjà gigantesque : CGI Cockpit nous apporte une vision globale que nous n’avions pas auparavant et une grande facilité au quotidien.  Recenser, de manière ludique, au sein d’une même solution l’ensemble des indicateurs pertinents de la collectivité pour le niveau codir sans avoir à demander à chaque pôle une revue de gestion isolée, voilà toute la valeur de Cockpit.

Quelles sont selon vous les forces de CGI Cockpit en matière de fonctionnalités ?

Parmi les fonctionnalités avancées en matière de restitution de l’information : un catalogue de graphiques préconfigurés prêts à l’emploi pour afficher le KPI suivi de la manière la plus efficace, la possibilité pour chaque utilisateur de personnaliser sa page « favoris » avec les indicateurs de son choix, une navigation intuitive permettant de rentrer progressivement dans les niveaux de détails de chaque indicateur. Par exemple, sur le volet Finances, le département visualise l’état de situation de sa section investissement en parallèle de celle de fonctionnement. Sur chacune des sections, par simple clic sur les graphes, des niveaux de détails de plus en plus fins sont accessibles (investissement voté VS mandaté, niveau d’exécution par politique publique…). Concernant les données RH, c’est la masse salariale et les effectifs qui sont suivis en vis-à-vis. En s’intéressant de plus près aux indicateurs relatifs à la masse salariale, il est par exemple possible d’afficher le volume de permanents par rapport à celui de renforts, l’historique de ces renforts ou encore l’évolution du mix sur les dernières années.

Une application numérique au service d’un projet collectif
 

L’implémentation de cette solution digitale de pilotage s’inscrit dans un projet collectif plus large au sein du département. Ce projet, issu à la fois de réflexions de la direction générale et d’attentes des collaborateurs, a été renforcé par les challenges posés par la crise sanitaire et se décline en quatre axes. Le premier : donner du sens en rendant lisibles les priorités et en replaçant la relation usager au cœur des politiques publiques. Le deuxième : répondre aux besoins du quotidien en simplifiant et en décloisonnant. Le suivant : accompagner le développement des compétences et l’engagement des agents en favorisant la co-construction et le partage les bonnes pratiques. Le dernier : préparer l’avenir en imaginant les politiques de demain, en tirant profit du numérique et en amplifiant la stratégie managériale. CGI Cockpit contribue à chacun de ces axes, il simplifie la production d’information stratégique, rassemble autour de données partagées et graphiques et améliore la prise de décision pour au final rendre un meilleur service à l’administré.

 

En savoir plus sur la data au coeur de l'action publique