Pendant de nombreuses années, l’un des principaux défis dans le domaine de l’administration de l’impôt consistait à trouver une façon de capturer les données nécessaires pour calculer et percevoir efficacement les impôts dus au gouvernement. Au cours des 25 dernières années, l’essor de la transmission électronique des déclarations, les progrès technologiques en matière de capture des données et la croissance des sources de données ont remplacé ce défi par un nouvel objectif : exploiter efficacement les données, maintenant abondantes, afin de résoudre les problèmes opérationnels.

Plusieurs organisations fiscales sont déconcertées par le volume de données à leur disposition et ont de la difficulté à en optimiser l’exploitation. L’examen de la totalité de ces données est un exercice laborieux et ne se traduit habituellement que par une meilleure compréhension des données, et non par l’acquisition de renseignements exploitables soutenant l’atteinte de résultats. Heureusement, il existe une meilleure façon de faire.

Pour relever ce défi, les organisations doivent définir une stratégie solide et exécuter le plan établi. Ce dernier devrait comprendre les étapes ci-dessous.

  1. Analyse des problèmes – Analysez d’abord les problèmes qui pourraient potentiellement être résolus grâce à l’utilisation accrue de l’analyse des données ou des décisions. Pour ce faire, il faut à la fois cerner les problèmes opérationnels existants et utiliser des outils d’analyse pour évaluer les données et déterminer leur incidence sur les résultats. Par exemple, vous pouvez formuler une définition du comportement des bons payeurs et des mauvais payeurs, puis utiliser des outils d’analyse pour faire le tri parmi les données historiques et détecter les signes précurseurs des comportements positifs et négatifs.

    Soit dit en passant, cette analyse ne relève pas uniquement du domaine des scientifiques des données. Elle peut également être entreprise par des gestionnaires et des employés de l’organisation qui comprennent bien les défis à relever. Les meilleures idées naissent souvent de la collaboration de ces deux groupes.

  2. Établissement des contraintes – Même si une idée est brillante, elle offre peu de valeur si elle ne peut pas être mise en œuvre. De nombreuses organisations n’arrivent pas à exploiter les données efficacement puisqu’elles consacrent trop de temps à des idées impossibles à concrétiser. En tenant compte des contraintes dès le début de la planification, vous avez l’occasion de mettre les idées irréalistes de côté et de vous concentrer sur celles qui ont un réel potentiel d’engendrer des résultats positifs.
  3. Organisation du travail – Une fois que vous avez cerné les problèmes à régler ainsi que les contraintes qui s’imposent, effectuez une planification détaillée des travaux. Les petits projets qui s’exécutent rapidement et qui produisent des résultats donnent confiance à l’équipe et procurent des avantages immédiats à l’organisation. Et en plus de donner un certain élan à l’équipe, ils démontrent, dans les grandes organisations, la valeur qui peut être créée grâce à l’analyse. Toutefois, il est important de ne pas perdre de vue la situation d’ensemble. Lors de la planification des travaux, gardez en tête la façon dont ils s’intègrent au projet en général.
  4. Élaboration d’une feuille de route – Une fois que le travail est divisé en petits projets réalistes, classez ces projets en ordre de priorité. Il est impossible de régler tous les problèmes d’un coup. Établissez un processus quantitatif : déterminez d’abord la valeur que chaque projet permettra de créer, puis classez les projets les plus rentables au sommet de la liste. Votre feuille de route devrait être échelonnée sur trois à cinq ans et comprendre une liste exhaustive des projets ainsi que leur date d’exécution.
  5. Exécution du plan – Consultez votre plan régulièrement afin de vous assurer que les travaux avancent comme prévu, et adaptez le plan à l’évolution des priorités, le cas échéant.

 

Cette approche éliminera le sentiment d’être dépassé par l’ampleur des travaux et vous aidera à produire des résultats uniformes de façon régulière. Réfléchissez à la façon dont elle pourrait changer les choses dans votre organisation. Et enfin, gardez le cap sur votre objectif final, et réalisez une série de petites étapes pour l’atteindre.

Pour obtenir davantage de conseils sur les façons de relever les défis dans le domaine de l’administration de l’impôt, lisez nos billets de blogue précédents.

À propos de l’auteur

Picture of John Goodwin

John Goodwin

Directeur, services-conseils Solutions sectorielles, États-Unis

John se spécialise en services et en technologies de l’information et œuvre dans le secteur des gouvernements d’États et locaux des États-Unis. Ses domaines d’expertise comprennent notamment la gestion des résultats, la gestion des ententes, les services-conseils pour le secteur public, le développement de logiciels, ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blog et conditions d'utilisation