Primary tabs

Edito

On la décrit comme individualiste, zappeuse, hyper-connectée, remettant sans cesse en cause les organisations du travail ou le lien à l’État et aux marques… Elle est souvent affublée de beaucoup de défauts et presque inexistante dans l’espace médiatique. Elle, c’est la génération Y, qui inclut tout de même un Français sur cinq, né entre 1980 et 1995. Pour de nombreux observateurs, la génération Y représente au pire une menace, au mieux une tendance peu signifiante. Pourtant, à y regarder de plus près, la génération Y est une pépite, elle représente même une opportunité pour notre pays.Generation Y

Pourquoi ? Et bien parce que cette génération est la première pour laquelle le numérique a toujours tenu une place centrale dans la relation à la société. De la vie d’élève, à celle de citoyen ou consommateur, l’expérience à travers le prisme du numérique est aujourd’hui une réalité quotidienne pour ces jeunes. À ce titre, leurs attentes et modes de fonctionnement sont en rupture avec ceux des générations précédentes. Comprendre et anticiper ces attentes est une des clés de la réussite pour les grands décideurs français, publics et privés.

Pourtant, aussi étonnant que cela puisse paraître, peu d’entreprises et d’institutions ont pris la totale mesure de ce changement de paradigme. Alors que la génération Y devrait être au centre de leur attention, elle est reléguée à l’arrière-plan. Cette situation n’est pas sans conséquence. Le risque serait de voir le fossé se creuser davantage alors même que trois travailleurs sur quatre appartiendront à la génération Y en 2025 et qu’ils représentent déjà une part croissante de la consommation et un cinquième de l’électorat du pays.

Alors, oui, c’est vrai, la génération Y est disruptive. Elle modifie en profondeur les liens avec les marques et le monde de la consommation car elle est en attente de solutions faciles et instantanées d’achat mais aussi d’un dialogue avec la marque soutenu par des valeurs notamment de développement durable et citoyenne. Cette génération modifie également en profondeur le monde du travail, forçant les entreprises à repenser leurs méthodes de travail et de management.

Mais j’en suis convaincue, la génération Y représente surtout une incroyable opportunité pour la France. Une opportunité pour créer les conditions inédites d’un renouveau dans la cité en s’appuyant sur des jeunes qui seront demain à la tête des entreprises et institutions de notre pays. Et une opportunité pour récréer du lien avec la génération la plus éloignée de la vie politique et mettre en œuvre une stratégie gagnant/gagnant avec en ligne de mire, l’avenir du dialogue public et de la vie citoyenne !

Osons mettre la créativité au pouvoir et laisser de la place à notre jeunesse !