Qu’entend-on par « élargir la portée de la banque »? Le modèle traditionnel des banques consiste à concevoir, à distribuer et à gérer la totalité de leurs produits et services. Le concept d’élargissement de la portée fait référence à l’évolution de ce modèle traditionnel à mesure que la chaîne de valeur se dissocie, que l’écosystème bancaire s’agrandit et que les autres acteurs du marché accroissent leur rôle dans le domaine bancaire, que ce soit en collaborant avec les banques ou en leur faisant concurrence.

Selon les perspectives recueillies dans le Baromètre mondial CGI de cette année, les banques cherchent des façons d’augmenter la contribution de leurs partenaires et de développer de nouvelles offres de services à valeur ajoutée. En faisant appel à des partenaires, les banques ont accès à davantage d’outils pour offrir de nouveaux produits et services ou se doter de nouvelles capacités. Bien qu’elles tiennent à demeurer l’acteur central de leur écosystème, elles connaissent la valeur ajoutée que leurs partenaires peuvent leur apporter.

L’élargissement de la portée permet aussi aux banques d’améliorer leurs interactions avec les consommateurs. Les banques ont une occasion en or d’augmenter leur clientèle grâce à la transformation, en exploitant notamment des interfaces de programmation d’application (API) ouvertes et des données de grande qualité.

Les facteurs clés de l’élargissement de la portée des banques

La tendance d’élargissement de la portée des banques peut s’expliquer en partie par l’apparition de certaines réglementations, telles que la directive révisée sur les services de paiement en Europe et la transition vers un système bancaire ouvert au Royaume-Uni et en Australie. Ces nouvelles réglementations stimulent l’innovation et la concurrence, et incitent ainsi les banques à offrir de nouveaux modèles, produits et services bancaires ainsi que de nouvelles expériences client. Cette tendance est également influencée par d’autres conditions générales du marché. Par exemple, l’émergence de nouveaux concurrents, dont des entreprises technologiques mondiales, change la façon dont les clients consomment les produits et services traditionnels dans l’ensemble des secteurs d’activité. De plus, certains facteurs sociaux et démographiques transforment les attentes et les exigences des consommateurs et contribuent entre autres à l’augmentation de la demande en matière de services bancaires mobiles.

L’avènement du numérique modifie également les priorités des consommateurs. Plutôt que de choisir un service en fonction du fournisseur qui l’offre, ils mettent l’accent sur le service en soi. Et plutôt que d’avoir recours à des produits financiers universels, ils cherchent des solutions réellement adaptées à leurs besoins uniques. Prenons par exemple les prêts hypothécaires. Supposons qu’un consommateur souhaite acheter une maison et qu’il ait besoin de souscrire un prêt hypothécaire pour financer la transaction. Avant de choisir une banque, il évalue chacune des facettes de l’expérience, comme l’emplacement de la propriété, son abordabilité, la rapidité du processus d’achat, le déménagement, l’installation de services publics, etc. Il ne se concentre pas uniquement sur la banque qui peut lui fournir un prêt hypothécaire. Les consommateurs accordent de plus en plus d’importance à la qualité de l’expérience et des services numériques offerts à chacune des étapes. L’aspect financier des transactions et le rôle traditionnel des banques sont donc moins centraux qu’auparavant. Pour demeurer concurrentielles, les banques doivent élargir la portée de leur rôle traditionnel en conséquence.

Le rôle des technologies émergentes dans l’élargissement de la portée

Les technologies émergentes jouent un rôle central dans l’élargissement de la portée des banques, puisqu’elles se prêtent mieux aux concepts associés à cette tendance que les technologies traditionnelles. Par exemple, la mise en place d’une architecture infonuagique à la demande permet de s’adapter aux fluctuations imprévisibles de la demande. La sécurité, les technologies à source ouverte, les API, le langage XML, les protocoles d’authentification et la mise en place d’un nouveau cadre technologique sont aussi des éléments à considérer.

Parallèlement, plusieurs banques doivent composer avec les contraintes de leurs systèmes existants, tant sur le plan des technologies que des processus. Ces contraintes peuvent ralentir leur démarche d’élargissement. Pour surmonter cet obstacle, il est essentiel de repenser à la fois les technologies et les processus.

En outre, les progrès peuvent être entravés par le cloisonnement des activités. Pour mener leur projet à bien, les banques doivent adopter une vue d’ensemble de leurs activités et de leurs technologies. Enfin, le développement de produits agiles de même que les technologies et processus de développement et d’exploitation (DevOps) peuvent aider les banques à accélérer la planification et la mise en œuvre des changements nécessaires, tout en minimisant le risque.

Les étapes de l’élargissement de la portée des banques

L’élargissement de la portée est une stratégie que les banques devront absolument exploiter, mais il n’est pas nécessaire de la mettre en œuvre immédiatement. Nous leur recommandons toutefois de commencer à réfléchir à cette nouvelle réalité et au rôle qu’elles souhaiteront jouer à l’avenir. Préfèrent-elles concevoir ou distribuer des produits, ou encore faire les deux? Comment aimeraient-elles collaborer avec leurs partenaires? Elles devraient ensuite penser aux technologies dont elles auront besoin. Par exemple, quel type de logiciel comptent-elles utiliser pour interagir avec les tiers? Nous leur recommandons aussi de réfléchir aux processus d’affaires qu’elles mettront en place pour gérer les accès, les consentements, les modèles de sécurité des données et la conformité réglementaire.

Certaines banques de premier plan ont déjà commencé à élargir leur portée. Il ne s’agit pas uniquement d’une théorie. Puisque ces banques concrétisent actuellement ces idées, il est important que les autres commencent à planifier leur démarche. Pour élargir la portée d’une banque, il faut adopter un nouveau type de stratégie et de modèle d’affaires. Il ne s’agit pas de moderniser les technologies, mais plutôt de planifier la vision à long terme de la banque. Comment perçoit-elle son écosystème et son rôle au sein de celui-ci? De quoi aura-t-elle besoin pour assumer ce rôle?

CGI aide les banques à conceptualiser et à planifier leur démarche dès le départ. Notre équipe regroupe des experts sectoriels, des spécialistes en TI et des responsables de fonctions d’entreprise pouvant aider les banques à créer de nouveaux services et modèles d’affaires ainsi qu’à mettre en œuvre les architectures d’affaires et de TI appropriées. Pour discuter des possibilités d’élargissement de la portée de votre organisation et en savoir davantage sur nos projets dans ce domaine, n’hésitez pas à communiquer avec moi.

À propos de l’auteur

Picture of Jerry Norton

Jerry Norton

Vice-président, Services financiers

Jerry Norton est responsable de la stratégie du secteur des services financiers de CGI au Royaume-Uni. Il siège également au conseil sur la croissance sectorielle – Services financiers de CGI, lequel supervise les activités mondiales de l’entreprise en matière de services financiers. Fort de 30 ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blog et conditions d'utilisation