Lors de discussions sur l’Internet des objets (IoT) avec nos clients, il est souvent question du décloisonnement des silos informationnels et fonctionnels comme moteur d’innovation. Cependant, ces visions se traduisent généralement par des silos malgré tout. Seulement, ceux-ci sont répartis à l’échelle de l’entreprise. En observant les cas d’usage, nous remarquons que le décloisonnement des silos doit se faire à l’externe comme à l’interne pour que l’Internet des objets puisse soit pleinement efficace. Il est important de partager les données!

Dans mon dernier billet sur l’Internet des objets et les renseignements exploitables tirés des données, j’ai fourni une définition des renseignements exploitables et présenté un exemple de l’Internet des objets en mettant en scène un système de chauffage et de climatisation. Nous nous intéresserons maintenant au problème du cloisonnement des données de l’Internet des objets dans le contexte de l’entretien d’une voiture. De nos jours, plusieurs voitures sont munies de fonctions de télémétrie intégrée qui envoient au constructeur automobile des rapports sur les principaux paramètres d’utilisation du véhicule pour lui permettre d’ajuster la périodicité de l’entretien et de s’assurer qu’il a les pièces requises en stock lorsqu’une mise au point est prévue. Cette situation est idéale si votre voiture est toujours couverte par la garantie et que vous vous rendez chez le concessionnaire pour ces services. Mais qu’arrive-t-il lorsque la garantie expire? Vous aimeriez vous rendre à l’atelier de réparation du coin et payer la moitié du prix, mais, malheureusement, c’est le constructeur qui possède les données de télémétrie, en dépit du fait que vous soyez propriétaire du véhicule.

Le domaine de la gestion d’immeuble propose un autre exemple de silos liés à l’Internet des objets. Dans un avenir centré sur cette technologie, supposons que vous travaillez dans une entreprise de gestion des établissements responsable d’immeubles de bureaux. Le système de gestion d’immeuble en place vous permet d’effectuer le suivi de l’équipement des ascenseurs et des systèmes de climatisation, lesquels sont munis d’unités de télémétrie appartenant aux fabricants. Chacun de vos immeubles contient de l’équipement provenant de différents fournisseurs.

Vous faites appel à un seul sous-traitant pour l’entretien de votre équipement (sauf celui des ascenseurs et des systèmes de climatisation), mais celui-ci doit le faire sans bénéficier des renseignements exploitables tirés des données captées par les fabricants de cet équipement. Le portail du fabricant d’ascenseurs présente de l’information utile, mais vous devez ouvrir une session pour la consulter. Votre système de gestion d’immeuble vous fournit des mesures et des alertes, mais vous devez être sur site pour y avoir accès. De toute part, vous êtes freinés par les silos.

Consignez l’information dont vous avez besoin

Vous avez besoin d’une vue unique de toutes les unités de l’ensemble des immeubles afin de prendre des décisions stratégiques. Vous pouvez ensuite partager vos renseignements avec d’autres. Si votre fournisseur de système de gestion d’immeuble offre le suivi en tant que service, demandez-lui de vous communiquer ses données pour que vous puissiez procéder à votre propre analyse. La prochaine étape consiste à accéder directement aux données d’entretien de tout l’équipement installé par les fabricants d’ascenseurs et de systèmes de climatisation. Il est généralement plus facile d’obtenir une entente à ce sujet au moment de la négociation du contrat de services.

Une fois que vous avez accès aux données, vous pouvez commencer à générer des renseignements exploitables, à la fois au sein d’un seul immeuble et entre les immeubles. Par exemple, bien que votre système de gestion d’immeuble vous indique ce qui se passe en temps réel, il ne peut pas prévoir les comportements futurs de l’équipement. Cependant, vous pouvez en extraire des renseignements utiles en procédant à une analyse des lectures précédentes en combinaison avec d’autres données. Le simple fait qu’un système de climatisation fonctionne convenablement ne signifie pas que la climatisation est optimale à l’échelle du bâtiment. En combinant les données du climatiseur à celles d’autres données de l’immeuble, vous pouvez relever les facteurs d’inefficacité et y remédier.

Une fois que vous avez les renseignements en main… partagez-les!

La prochaine étape consiste à communiquer les renseignements en retour à votre fournisseur. Traditionnellement, les renseignements exploitables sont utilisés comme un outil de négociation avec les fournisseurs, mais le partage de l’information procure un avantage réciproque. Dans le monde concurrentiel des contrats d’entretien, votre fournisseur accueillera avec plaisir la réduction des visites inutiles lorsqu’il y a du véritable travail à effectuer par ailleurs. Pour revenir à l’analogie de la réparation de véhicule, vous n’apporteriez pas votre voiture chez le concessionnaire en raison d’une alerte concernant la pression des pneus. Pareillement, il est inutile de faire déplacer une équipe d’entretien de la climatisation pour un simple conduit mal fixé alors que ce problème peut être réglé par votre propre équipe d’entretien.

Ce schéma illustre notre vision pour un immeuble dont les systèmes sont interconnectés en vue d’exploiter les renseignements issus des données.

Ce schéma présente l’interconnexion entre les différents systèmes d’un immeuble en vue de permettre le partage des données. On y voit un système intelligent de surveillance d’immeuble, chapeautant les autres systèmes pour gérer la cueillette des données, la génération de renseignements exploitables et le partage de ceux-ci. La plateforme et les renseignements sont surveillés par le propriétaire de l’immeuble et l’équipe de gestion des établissements. Les canaux de communication existants restent en place (p. ex. centre d’assistance ou systèmes à billets pour la gestion des pannes), mais à ceux-ci s’ajoute une nouvelle couche de partage de renseignements pour améliorer l’efficacité et l’expérience utilisateur.

L’Internet des objets est à l’origine de plusieurs innovations, notamment les immeubles et les compteurs intelligents, la télématique automobile, le suivi médical à distance et la gestion des équipes mobiles. CGI est fière de participer à cette transformation. Apprenez-en davantage à www.cgi.com/iot

À propos de l’auteur

Bill Shurvinton

Bill Shurvinton

Bill Shurvinton s’est joint à l’équipe de CGI il y a onze ans et participe à des programmes portant sur les télécommunications, les plateformes de connectivité intermachines et l’Internet des objets (IoT). Il a fait partie de l’équipe grâce à laquelle CGI a été nommée ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blogue et conditions d'utilisation