Depuis 2019, les entreprises sont tenues de publier chaque année un Index de l’égalité femmes-hommes qui permettra, sur l’ensemble du territoire, une analyse et un suivi dans le temps de l’évolution de l’égalité salariale dans les entreprises.

Pour cette quatrième édition, CGI publie un Index de 89 points sur 100. Ce résultat reflète non seulement les valeurs et les engagements de CGI mais également la politique mise en œuvre depuis plusieurs années en faveur de l’égalité professionnelle.

Cet Index se mesure sur une échelle de 100 points, obtenus par l’évaluation des 5 indicateurs définis par la loi et identiques pour toutes les entreprises :

  1. Suppression des écarts de salaire entre les femmes et les hommes à postes équivalents

    Les calculs ont été effectués par tranche d’âge, par coefficient et par sexe. Nous obtenons 39 points sur 40 qui reflètent l’efficience des mesures que CGI déploie depuis plusieurs années pour assurer l’égalité de traitement salarial entre les femmes et les hommes.

  2. Egalité de chance en matière d’augmentation

    Cet indicateur mesure la proportion de femmes et d’hommes augmentés. Avec une égalité respectée, nous obtenons le score maximum de 20 points sur 20.

  3. Egalité de chance en matière de promotion

    Cet indicateur mesure la proportion des femmes et des hommes promus, et fonctionne sur le même principe que l’indicateur précédent. Nous obtenons 15 points sur 15.

  4. Evolution salariale des femmes ayant été en congé maternité ou d’adoption

    Toutes les salariées revenues de congé maternité ou d’adoption ont bénéficié d’une augmentation avant la fin de l’année de référence. Nous obtenons ainsi le score maximum de 15 points sur 15.

  5. Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes au niveau des 10 plus hautes rémunérations

    Des disparités persistent et les conditions d’une égalité dans ce domaine ne sont pas encore réunies. Avec 0 point sur 10, cet indicateur montre que nous devons poursuivre nos efforts pour favoriser davantage de mixité dans les différents niveaux de management.

 

Benoit Froment

 

 

 

 

 

Benoit Froment,
Vice-Président Ressources Humaines Europe de l’Ouest et du Sud
 

« Le résultat de ce quatrième Index démontre l’engagement constant de CGI depuis plusieurs années en matière d’égalité professionnelle. La stabilité de ce résultat est le reflet de nos actions en faveur de ce pilier de l’inclusion et de la diversité. Nous devons toutefois poursuivre nos efforts pour renforcer la présence des femmes aux plus hauts niveaux de management. Nous sommes actuellement en cours de renégociation d’un nouvel accord avec nos partenaires sociaux qui retranscrira cette ambition »

 

 

 

 

 

Par ailleurs, conformément à la loi Rixain du 24 décembre 2021 visant à accélérer l’égalité économique et professionnelle, les écarts éventuels de représentation entre les femmes et les hommes parmi les cadres dirigeants et les membres des instances dirigeantes doivent être publiés.

  • % de femmes parmi l'ensemble des cadres dirigeants : 13,9 %
  • % d'hommes parmi l'ensemble des cadres dirigeants : 86,1 %
  • % de femmes parmi l'ensemble des membres des instances dirigeantes, y compris les personnes non salariées : 30,5 %
  • % d'hommes parmi l'ensemble des membres des instances dirigeantes, y compris les personnes non salariées : 69,5 %