Sondage mondial 2017 de CGI sur les paiements

Tendances et défis clés liés à l’adoption des paiements instantanés

Tandis que le monde se tourne rapidement vers l’adoption des paiements instantanés (ou en temps réel) et que l’on dénote l’émergence d’initiatives au sein de la zone euro, au Canada et aux États-Unis, CGI a établi un partenariat avec le Financial Services Club, un réseau européen de premier plan regroupant de hauts dirigeants du secteur des services financiers, afin de déterminer les tendances et défis clés liés à l’adoption des paiements instantanés.

Les membres du Financial Services Club, notamment des banquiers, des fournisseurs de services de traitement des paiements ainsi que des représentants de firmes d’experts-conseils, d’établissements universitaires et d’organismes gouvernementaux, ont répondu à un sondage en mars et avril 2017. Plus de 360 répondants nous ont fait part de leurs perspectives et ce rapport offre un résumé des principales conclusions dégagées. En voici un aperçu.

Au cours des cinq prochaines années (soit d’ici à 2022)...

  • Les transferts de compte à compte deviendront vraisemblablement l’instrument de paiement le plus répandu, surpassant les paiements par carte.
  • Les chèques et autres instruments papier continueront de disparaître et l’utilisation de l’argent déclinera. 
  • Les capacités de paiement pour le commerce de détail et de la vente en gros seront accessibles par l’entremise d’interfaces de programmation d’applications (API).
  • Les paiements seront principalement effectués par l’entremise de la technologie mobile.
  • Les grandes entreprises de technologie joueront un rôle de plus en plus important pour les paiements de détail; elles transformeront l’expérience du consommateur plutôt que de simplement assurer le soutien des paiements.
  • Les médias sociaux n’ont pas changé de façon substantielle depuis 2013 et demeureront relativement marginaux quant à leur incidence sur les paiements instantanés.
  • Les capacités en temps réel poseront de nouveaux défis, notamment la fraude en temps réel et la hausse du cybercrime.

Nous avons également sollicité leurs points de vue sur les questions suivantes.

  • Services à valeur ajoutée – L’avenir repose sur des services à valeur ajoutée, mais les banques sont-elles en mesure de les développer? Les consommateurs paieront-ils davantage pour les obtenir?
  • Infrastructure – Qui doit payer pour l’infrastructure requise pour les paiements en temps réel?
  • Financement global – Comment assurer le financement des paiements en temps réel?
  • Responsabilité – À qui incombe la responsabilité lorsqu’une tierce partie prend part au traitement des paiements?

Nous espérons que vous trouverez ces résultats intéressants et informatifs. Téléchargez un aperçu* des conclusions du sondage. Nous vous invitions également à communiquer avec nous afin de poursuivre la discussion.