Centre des médias
Études de cas

 


Réfléchir collectivement pour changer les choses

L'ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE DE TRAVAIL D'ÎLE-DE-FRANCE EST AU CENTRE DU PLAN SOCIAL ET ÉDUCATIF DE LA RÉGION

La région d'Île-de-France compte 11,7 millions d'habitants répartis dans 1 281 municipalités de huit zones géographiques, ce qui en fait la région la plus populeuse de France.

Le gouvernement régional est chargé de mettre en œuvre des programmes éducatifs dans ses lycées (écoles secondaires pour les étudiants âgés de 15 à 18 ans). Afin de réduire les écarts entre les résultats scolaires des étudiants, le gouvernement a défini quelques objectifs principaux pour sa politique en matière d'éducation. Un de ces objectifs est d'aider les étudiants à maîtriser et à utiliser l'informatique et, ainsi, réduire l'inégalité sociale et géographique et favoriser un dialogue entre les différents membres de la communauté éducative : étudiants, enseignants, parents, conseillers pédagogiques, etc.

En 2009, le gouvernement régional, avec le soutien du ministère, a lancé Lilie, le plus important projet d'environnement numérique de travail en Europe. Avec l'aide de CGI, le projet visait à desservir les 471 lycées de la région avant la fin 2012

Le défi

Le défi principal était d'aider 1,2 million d'utilisateurs, dont 475 000 lycéens, à passer à l'ère numérique et, par le fait même, d'unir la communauté éducative.

Le projet ne visait pas seulement à mettre en œuvre la solution, mais aussi à en encourager l'utilisation. Les quatre principaux objectifs étaient les suivants :

  • intégrer les services d'inscription, de diffusion des résultats et d'autorisation;
  • favoriser la communication entre les différents membres de la communauté éducative;
  • encourager le succès scolaire;
  • utiliser la technologie en source libre pour promouvoir le partage.

Ce projet, d'une durée de six ans et d'une valeur de 24 millions d'euros, met certainement la région au premier plan. À titre de pionnière, elle doit atteindre ses objectifs pour être en mesure d'inciter les autres régions à marcher dans ses pas. Son objectif final est de créer une communauté qui a le potentiel d'enrichir graduellement l'environnement numérique de travail d'Île-de-France et d'en faire profiter les autres collectivités prêtes à relever le défi.

Pourquoi choisir CGI

Durant la période d'appels d'offres, nous étions conscients que nous devions convaincre le gouvernement régional de notre capacité à réaliser ce projet ambitieux.

Premièrement, nous devions nous assurer que notre solution respectait toutes les exigences du conseil régional. L'utilisation de la technologie en source libre était importante puisque, lorsque le code source d'une solution est publié sur un portail, il est possible de l'améliorer rapidement et aisément.

Puisque la solution est extensible, elle peut être continuellement enrichie de nouvelles fonctions, fondées sur les commentaires des utilisateurs. Sa fonctionnalité intègre tous les groupes et professions du monde de l'éducation, ce qui permet de l'adapter à chaque type d'utilisateur.

Enfin, le déploiement de la solution selon le modèle du logiciel service (« SaaS ») assure une disponibilité constante des ressources à un prix concurrentiel.

Nous avons travaillé en lien étroit avec le client depuis le début du projet. Le fait que nous partagions la propriété intellectuelle de la solution est une preuve de notre engagement à long terme et de notre confiance mutuelle.

Notre forte présence dans le domaine nous a aidés à apporter un soutien aux gestionnaires des lycées lors de la mise en œuvre de la solution : un expert-conseil de CGI a assisté chaque établissement pendant trois mois. De plus, notre connaissance du milieu de l'éducation a contribué à l'adaptation du service en fonction des exigences de chaque lycée.

Un gage de résussite

Le déploiement, amorcé en octobre 2009, s'est poursuivi jusqu'à la fin 2012 dans 471 lycées. Un an après le début du projet, nous observions déjà 10 000 connexions par jour dans 150 établissements.

Au cours des trois phases de déploiement, l'ajout de fonctionnalités, tel que le développement de carrière, a contribué à l'amélioration de la solution. Le code source a été publié sur le portail Adullact et sur le site Web du projet, www.lilie.org.

L'évolution constante de l'environnement numérique de travail se reflète dans l'ajout de ressources numériques telles que lesite.tv, qui lui donnent accès à du contenu.

Portée du projet

D'autres collectivités commencent à relever le défi, en réutilisant des parties ou la totalité de l'environnement d'Île-de-France. Par exemple, la région Rhône-Alpes nous a également demandé de doter ses lycées publics d'un environnement numérique de travail qui réunira près de 500 000 membres. En effet, la région d'Île-de-France, grâce à son programme d'environnement numérique de travail, est bien positionnée pour ouvrir la marche à l'échelle mondiale. Les écoles des autres pays seront aussi en mesure de tirer profit de ce programme novateur.

Contactez-nous pour plus d'informations