Les déplacements sont à la hausse, et ce, dans tout le spectre du secteur des transports. Le nombre de véhicules automobiles sur les routes devrait doubler d’ici à 2020 et dépasser les deux milliards. De plus, au cours des quelque 15 prochaines années, le transport aérien de passagers pourrait doubler, le fret aérien tripler et le volume de manutention de contenants quadrupler dans les ports.

Cette mobilité offre une grande autonomie, mais la congestion qui en résulte est contraignante. Le besoin du moment est d’optimiser les infrastructures, de décongestionner la circulation et, lorsque possible, d’investir dans les infrastructures. Une importance particulière est également accordée à l’amélioration de l’expérience passager, à l’efficacité opérationnelle et à la sécurité (à la fois physique et virtuelle) des infrastructures.

De nouvelles technologies novatrices sont maintenant offertes en vue d’atteindre ces objectifs, notamment les technologies spatiales. Les applications spatiales ont déjà révolutionné le monde des transports; tous les appareils de navigation les utilisent. En fait, les transports représentent 14 % des revenus mondiaux de communication par satellite et on s’attend à ce que le marché double d’ici à 2019. Mais ce n’est que la pointe de l’iceberg.

Les technologies spatiales jouent un rôle majeur dans le secteur des transports, notamment par l’entremise des sources de communication ci-dessous.

  • Communication par satellite –  Les gouvernements ont repéré un certain nombre d’applications hautement prioritaires requises pour répondre aux besoins stratégiques et à long terme du secteur des transports, notamment des systèmes intégrés de localisation, de communication et de données. La communication par satellite* constitue la technologie idéale pour centraliser ces applications et en assurer l’exploitation. Elle offre une bande passante plus large ainsi qu’une meilleure connectivité, une meilleure capacité d’échange de données et une exactitude accrue. Par exemple, les exploitants de chemins de fer pourraient utiliser des technologies avancées de communication par satellite pour assurer la sûreté des passages à niveau.
  • Navigation par satellite –  Les véhicules et les téléphones utilisent déjà des systèmes de navigation par satellite, mais ce n’est qu’un début. Plusieurs systèmes de transport sont munis de systèmes intégrés de navigation par satellite. On y trouve notamment des systèmes de gestion des routes et des parcs de véhicules, d’aide avancée à la conduite, de gestion des infrastructures ferroviaires et routières, de contrôle de la circulation aérienne, de localisation, de communications intermachines et d’urgence. Étant donné la demande croissante pour de l’information fiable et recueillie en temps opportun, la navigation par satellite* est de plus en plus importante, particulièrement dans les domaines de la sûreté et de la sécurité.
  • Services d’observation de la Terre – Les données d’observation de la Terre* jouent actuellement un rôle essentiel dans la lutte contre les changements climatiques et l’amélioration de la durabilité. Tout comme les gouvernements, les météorologistes, les prévisionnistes ainsi que les planificateurs en transport cherchent des façons de tirer profit de ces données. Considérons l’exemple des dangers potentiels que peuvent présenter les catastrophes naturelles pour les infrastructures de transport. Supposons qu’une région donnée est sujette aux glissements de terrain. Les données d’observation de la Terre permettent d’acquérir une meilleure compréhension des menaces posées par les glissements de terrain, des coûts directs et indirects en découlant, ainsi que de la maintenance préventive ou corrective requise.

Les technologies spatiales présentent un immense potentiel. Elles peuvent notamment réduire le coût des infrastructures, améliorer l’expérience passager grâce à de l’information en temps réel et une sécurité accrue, soutenir la croissance de l’utilisation des transports publics ainsi que réduire l’empreinte carbonique grâce à la conduite écoénergétique. Forte d’une vaste expérience à la fois dans les secteurs des transports et de l’industrie spatiale, y compris 36 ans en développement de systèmes spatiaux essentiels, CGI tire profit des technologies de communication, de navigation et d’observation de la Terre dans l’ensemble de l’industrie des transports afin de relever des défis concrets, d’améliorer la performance et de stimuler la compétitivité.

Apprenez-en davantage sur nos capacités dans les secteurs des transports et de l’industrie spatiale en consultant les liens inclus dans ce billet. Je voudrais remercier mon collègue John Hanley pour sa collaboration à ce blogue.

À propos de l’auteur

Picture of Theo Quick

Theo Quick

Directeur, secteur du transport, CGI au Royaume-Uni

Grâce à sa vaste expérience dans le secteur du transport en Europe et aux États-Unis, Theo dirige actuellement les activités de CGI dans ce domaine au Royaume-Uni. Il siège aux conseils du groupe technologique de l’Automotive Council du Royaume-Uni et du Congrès mondial sur les ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blog et conditions d'utilisation