Oliver Harasaki

Les TI hybrides favorisent la transformation numérique

Au cours des dernières années, les services infonuagiques sont devenus une partie intégrante des TI d’entreprise. De ce fait, les organisations s’attendent désormais à pouvoir mettre en œuvre de nouveaux modèles d’affaires avec davantage de flexibilité et de rapidité dans le cadre de leur transformation numérique. Les services infonuagiques offrent également l’extensibilité et la rentabilité nécessaires pour aider les organisations à adopter des modèles numériques tout en limitant les investissements initiaux.

Dans cette optique, plusieurs dirigeants se demandent s’il est possible de tirer parti des avantages du nuage en procédant simplement à une migration des technologies soutenant les modèles de TI existants.

Selon mon expérience, la réponse est non. Pour exploiter le plein potentiel des services infonuagiques, particulièrement lorsque le nuage s’inscrit dans une stratégie hybride faisant appel à une combinaison de TI traditionnelles et d’environnements en nuage, les entreprises doivent procéder à une refonte de leur organisation de TI. Plus précisément, l’organisation de TI doit être mieux intégrée aux unités d’affaires qu’elle soutient afin de répondre aux nouvelles exigences d’affaires de façon rapide et flexible.

Pour ce faire, l’organisation de TI doit se transformer en entité entièrement adaptée aux exigences d’affaires associées à l’univers numérique. Une telle transformation exige la refonte des processus, rôles, outils, compétences et concepts établis au sein de l’organisation existante ainsi que de sa culture. Cependant, les projets de transition nécessaires à la réalisation de cette transformation peuvent comporter des risques trop élevés pour de nombreux décideurs.

C’est pour cette raison que beaucoup d’entreprises optent pour une organisation de TI « bimodale ». Toutefois, l’exploitation de deux organisations de TI distinctes et évoluant à des rythmes différents est dispendieuse et réduit ainsi le rendement offert par les services infonuagiques. Cette défaillance s’explique par le faible partage des ressources et des capacités entre ces deux organisations distinctes et autonomes. En outre, la disparité des rythmes auxquels fonctionnent ces organisations engendre la mise en place de structures, de technologies, de méthodes, de cultures et de processus différents pour lesquels les employés doivent recevoir des formations distinctes. Dans cette situation, il est pratiquement impossible pour les unités organisationnelles d’échanger rapidement des ressources et des connaissances entre elles.

Il existe toutefois une autre approche, qui consiste à établir une organisation de TI multimodale inspirée d’une philosophie de développement et d’exploitation (DevOps) appliquée à l’échelle de l’entreprise. Le résultat? Un environnement dynamique pouvant soutenir différentes unités d’affaires dont les exigences en matière de flexibilité et de rapidité varient selon leur environnement applicatif sous-jacent.

La tendance actuelle favorisant une stratégie de TI hybride et une organisation de TI bimodale est-elle efficace à court terme?

Oui, elle peut être efficace si l’architecture cible et le plan de mise en œuvre sont définis dans la stratégie de TI et étroitement coordonnés auprès des unités d’affaires dès le démarrage du projet. La feuille de route pour une transition vers le nuage dépend largement de la situation de l’entreprise, y compris de ses mesures de protection des données, de la maturité de l’organisation de TI et de la portabilité infonuagique des applications existantes.

Par principe, les entreprises devraient éviter d’entamer simultanément la transition des services de TI horizontaux et verticaux vers un environnement infonuagique. Il est plus simple de commencer par la transition des services horizontaux d’infrastructure (IaaS) vers un fournisseur de services infonuagiques. La majorité de cette transition ne concerne que l’organisation de TI et peut être effectuée en adaptant les activités existantes de TI et en soutenant la migration technique des applications vers l’infrastructure infonuagique.

Il n’est pas nécessaire d’assumer les coûts élevés associés à la création d’une organisation de TI bimodale dès le début de la démarche infonuagique. Par contre, si un nouveau modèle d’affaires exige l’évolution rapide des applications, il faut alors entreprendre un projet de transformation afin d’établir une unité organisationnelle « agile » dotée de nouveaux processus et rôles, ainsi que de nouvelles méthodes et d’une culture de travail renouvelée. Dans ce cas, il est possible de développer une organisation de TI bimodale en créant des « laboratoires d’innovation » au début du processus de transformation et en adoptant l’approche DevOps. Dans ces laboratoires, les employés des différentes organisations de TI et unités d’affaires forment de petites équipes et s’inspirent de la philosophie DevOps afin de créer de nouvelles méthodes agiles, tout en conservant l’autonomie leur permettant de développer des applications accélérant la transformation numérique. Ces équipes ne remplacent pas l’organisation de TI existante, mais la complètent au cours de la première phase du projet.

Quels changements doit-on apporter pour adopter une stratégie de TI hybride?

Les architectures infonuagiques ou fondées sur un nuage hybride ne devraient plus constituer une solution autonome, mais plutôt s’intégrer à une organisation agile de TI. La séparation organisationnelle typique de la planification, de la mise en œuvre et de l’exploitation, reposant sur des processus distincts, doit être repensée. Au cours des prochaines années, les dirigeants commenceront donc à percevoir la transformation des TI comme une tâche prioritaire.

Il est important de traiter ce changement comme une transformation de l’organisation de TI plutôt que comme une transition des technologies autonomes vers le nuage, puisqu’il est impossible de procéder à la transformation numérique d’une entreprise sans restructurer l’organisation de TI de façon durable.

Découvrez pourquoi l’infrastructure agile est un prérequis à la transformation numérique dans le blogue de mon collègue Rahul Ghodke.

Lignes directrices et modalités d'utilisation relatives à la modération d’un blogueVeuillez noter que la fonctionnalité « commentaires » du service DISQUS n’est actuellement offerte qu’en anglais. La version française de cet outil nous sera acheminée dès qu’elle sera finalisée.