Le recours à des modèles hybrides de prestation de services en TI qui combinent l’architecture d’un nuage privé à celle du nuage public est de plus en plus répandu dans l’ensemble des secteurs d’activité. De tels environnements exigent une approche de gestion globale qui assure une gouvernance efficace, la conformité réglementaire et la sécurité, ainsi qu’une performance TI accrue et une réduction des coûts.

Les nuages publics sont généralement utilisés pour démarrer de nouveaux projets en un court laps de temps et réaliser des mises à l’essai agiles à peu de frais, mais les entreprises préfèrent le nuage privé lorsque la protection de la vie privée et la sécurité représentent un enjeu. Les modèles infonuagiques hybrides, quant à eux, permettent aux entreprises de bénéficier des avantages des deux types de nuages.

Les modèles infonuagiques hybrides permettent notamment aux entreprises de se conformer à des exigences contradictoires. Par exemple, il est difficile de réduire les coûts tout en mettant l’accent sur la protection des données et la sécurité. Grâce à un modèle infonuagique hybride, les entreprises peuvent héberger des sites Web publics dans la partie publique du nuage hybride, tout en gérant les applications manipulant des données sensibles dans la partie privée. Les applications liées aux données massives ou à l’Internet des objets sont souvent mises en œuvre dans un environnement infonuagique hybride.

Le modèle infonuagique hybride est adapté pour les entreprises de tous les secteurs, mais la protection des données pourrait jouer un rôle plus important dans certains pays. La variété des obligations juridiques et des exigences en matière de résidence des données oblige les entreprises de certains pays à faire preuve de prudence et à s’en tenir au nuage privé.

Complexité accrue du nuage hybride

Malgré ses avantages, le modèle infonuagique hybride augmente la complexité des TI. Intégrer, sécuriser, contrôler et surveiller des environnements hybrides tout en offrant des fonctionnalités en libre-service aux utilisateurs (en proposant Amazon Web Services ou Microsoft Azure, par exemple) est une tâche très exigeante. La gestion de l’approvisionnement auprès de divers fournisseurs de services infonuagiques est ardue. Les dépenses accrues en matière d’intégration et de gestion des services doivent également être prises en considération. De plus, les équipes de TI doivent approfondir leur expertise concernant différentes solutions infonuagiques.

La première étape, avant de personnaliser une solution de gestion infonuagique hybride, consiste à effectuer l’inventaire des portefeuilles d’applications et de données que l’entreprise compte migrer vers un nuage hybride. Cette tâche est étroitement liée à la seconde qui consiste à analyser, à évaluer et à documenter les exigences en matière de performance, d’agilité, de fiabilité, de disponibilité, de protection des données, de cybersécurité et d’architecture.

L’exécution de ces deux tâches fournit une base pour le développement d’une stratégie et d’une feuille de route infonuagiques globales, y compris une ou plusieurs démonstrations de faisabilité. C’est à partir de ce moment seulement qu’une entreprise devrait commencer à rechercher les meilleurs fournisseurs de services et de solutions, y compris un ou plusieurs fournisseurs offrant des solutions infonuagiques publiques, privées virtuelles et privées dédiées à un client, ainsi qu’un fournisseur de solutions d’intégration et de gestion proposant des outils visant à gérer un écosystème hybride de façon transparente. Il est également important de trouver un partenaire stratégique qui soutient l’entreprise dans le cadre de sa transformation numérique grâce à des capacités d’analyse, de planification et de gestion des processus, et qui possède les compétences humaines ainsi que les technologies requises.

La gestion d’un nuage hybride fait partie de la gestion des TI hybrides

Les applications infonuagiques, particulièrement celles hébergées en nuages hybrides, ne doivent pas être traitées comme des solutions isolées. Elles doivent être intégrées à une infrastructure TI globale, flexible et en évolution constante. La mise en œuvre d’une solution de gestion infonuagique hybride doit toujours être accompagnée d’une analyse détaillée des systèmes existants. Il est important de documenter leur statut actuel et leur état de préparation au nuage, de repérer et de mettre à jour les vulnérabilités liées aux technologies non approuvées et d’appliquer les résultats aux nouveaux processus de gouvernance des TI hybrides. Une solution de gestion infonuagique hybride doit offrir des interfaces de programmation d’applications (API) permettant d’opérer de façon souple et transparente avec les outils existants tout en assurant l’interaction avec les plateformes infonuagiques publiques. Cette analyse permet en outre de déterminer les applications qui nécessitent une mise à jour.

Une des caractéristiques principales d’une solution de gestion infonuagique hybride telle que CGI Unify360 est de permettre aux utilisateurs d’accéder uniquement aux applications, aux fonctionnalités et aux ressources pour lesquelles ils détiennent une autorisation. Une telle solution permet à une entreprise de contrôler l’utilisation, la facturation, la protection des données et la sécurité ainsi que la performance des composantes à la fois du nuage et des systèmes existants. En plus des nuages virtuels privés, dédiés ou à clients multiples proposés dans les systèmes opérationnels infonuagiques principaux tels que VMware, Windows Azure Pack (et bientôt Windows Azure Stack) et OpenStack, une solution de gestion infonuagique hybride devrait également être compatible avec les principaux nuages publics tels que Amazon Web Services et Microsoft Azure. De plus, la mise en œuvre de services infonuagiques hybrides constitue une bonne occasion de migrer vers des modèles et processus de développement et d’exploitation agiles.

Les avantages et la valeur ajoutée d’un modèle hybride de prestation de services en TI sont éprouvés. Il est cependant important pour les entreprises de comprendre les implications et les exigences liées à la migration vers un tel modèle. Pour toute question, ou pour en discuter davantage, n’hésitez pas à communiquer directement avec moi ou avec un expert de CGI : info@cgi.com.

À propos de l’auteur

Picture of Ralf Schlenker

Ralf Schlenker

À titre de directeur, Informatique en nuage et services d’infrastructure chez CGI, Ralf est responsable du positionnement stratégique et de l’offre de services de CGI dans ce domaine. Il possède plus de 20 ans d’expérience en services-conseils en TI et en management. Ralf s’est joint ...

Ajouter un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blog et conditions d'utilisation