Craig Wallace

Les leaders du numérique influencent le rythme et la portée d’un marché dynamique – troisième partie (Innovation)

Dans cette série de billets portant sur les leaders du numérique, nous partageons les principales conclusions dégagées de notre recherche à propos de l’incidence de la numérisation sur la structure organisationnelle ainsi que l’approche des leaders du numérique à cet égard. Ces conclusions sont tirées de notre Baromètre mondial CGI – La voix de nos clients de 2017, dans le cadre duquel nous avons réalisé des rencontres en personne avec plus de 1 300 dirigeants des fonctions d’affaires et informatiques, ainsi que de notre étude sur la conception organisationnelle, en partenariat avec IDC, pour laquelle nous avons questionné plus de 200 dirigeants d’entreprise.

Ce troisième billet de la série portera principalement sur l’innovation et la façon dont les leaders du numérique se font concurrence au-delà des frontières traditionnelles du marché, stimulant la poursuite de l’innovation au point de créer des bouleversements. La rapidité et la portée de l’innovation sont d’une importance capitale au sein d’un environnement numérique. Les organisations doivent constamment mettre en œuvre de nouvelles idées pour demeurer à l’avant-garde et celles-ci doivent être mises en œuvre dans l’ensemble de l’organisation.

Nos conclusions indiquent les éléments suivants.

  • 62 % des leaders du numérique ont mis en place des groupes distincts dédiés à l’innovation.
  • 43 % des organisations mettent en œuvre des plateformes d’innovation d’approvisionnement libre ou de production participative.
  • 24 % des organisations ont recours à des processus d’innovation et d’expérimentation pour mettre de nouveaux services sur le marché.

Tous les leaders du numérique ont une stratégie d’innovation

Les leaders considèrent la mise sur pied de groupes distincts dédiés à l’innovation comme essentielle au développement de produits et services différenciés. Bien que 62 % des leaders interrogés ont déjà mis en place des groupes d’innovation, on assiste à une tendance vers des réseaux de l’innovation, qui permettent aux organisations d’innover par l’entremise de partenariats, de communautés, d’alliances, d’acquisitions, de coentreprises, de concession de licences, et d’autres relations collaboratives à la fois au sein de leur écosystème et à l’extérieur. Quarante-trois pour cent des organisations mettent en œuvre des plateformes d’innovation d’approvisionnement libre ou de production participative.

La numérisation fait croître la demande pour l’innovation, et de fait, modifie le processus de l’innovation. L’innovation n’est désormais plus l’apanage des idées abstraites élaborées dans les salles de réunion, mais fait partie des activités des usines où les idées sont concrétisées sous forme de prototypes, mises à l’essai auprès de partenaires, fournisseurs et clients, et lancées sous forme de produit minimum viable. L’innovation repose de plus en plus sur la mise en œuvre de technologies et de processus tels que l’approche conceptuelle, le développement de produits interactif (Lean Startup), les méthodologies agiles, DevOps et l’infonuagique. Lorsque Tesla, par exemple, conçoit une nouvelle fonctionnalité de tableau de bord, elle peut la lancer le jour même par l’entremise du nuage, alors que les autres fabricants automobiles doivent inviter leurs clients à apporter leur véhicule au concessionnaire pour l’obtenir. Les approches de développement agile permettent de mettre les idées en production rapidement et les technologies telles que le nuage permettent de les mettre en marché rapidement.

Les organisations approchent l’innovation de différentes façons. Certaines organisations adoptent une approche axée sur le produit minimum viable qui présente peu de risque puisque l’idée peut être mise à l’essai avant le lancement et améliorée rapidement à la suite du lancement. D’autres investissent dans des innovations spectaculaires en lançant immédiatement des idées sur le marché. Cette approche peut apporter d’excellents résultats si l’idée s’avère fructueuse.

Selon nos conclusions, 24 % des organisations ont recours à des processus d’innovation et d’expérimentation pour mettre de nouveaux services sur le marché, et 28 % ont investi dans des initiatives d’innovation locales.

Votre organisation dispose-t-elle d’une stratégie d’innovation? Quel type d’approche d’innovation votre organisation a-t-elle adoptée? Faites-vous partie d’un écosystème élargi pour l’innovation?

Faites-nous part de votre opinion dans la section des commentaires; si vous souhaitez en apprendre davantage, communiquez avec moi. Vous pouvez également visiter notre section sur la transformation numérique.

Lignes directrices et modalités d'utilisation relatives à la modération d’un blogueVeuillez noter que la fonctionnalité « commentaires » du service DISQUS n’est actuellement offerte qu’en anglais. La version française de cet outil nous sera acheminée dès qu’elle sera finalisée.