Pour ce billet de notre série CGI3R, nous avons demandé à quatre experts Agile au Canada de nous faire part de leurs réflexions en ce qui concerne leur façon d’aider nos clients à « répondre, rebondir et réinventer », pour adapter leur entreprise et leur façon de travailler à la crise que nous traversons.

  • Jean-René Rousseau est un conseiller stratégique en transformation Agile et le directeur du centre d’excellence Agile de CGI à Québec.
  • Nuno Borges est un concepteur organisationnel axé sur les stratégies de transformation pour les entreprises. Il représente le groupe de technologies émergentes de la pratique Agile de CGI à Toronto.
  • Andrew Goddard est un coach Agile dans la région de la capitale nationale.
  • Waldemar Schneider est un coach Agile qui dirige la communauté de pratique Agile de CGI dans l’Ouest canadien.

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué au cours des dernières semaines?

JR : Cela fait plus de 15 ans que je suis dans la transformation Agile et je trouve incroyable le niveau d’agilité que je vois en ce moment. L’urgence créée par la pandémie a poussé les organisations à réagir rapidement et à miser sur l’autonomie de leurs équipes. Je suis également surpris du degré de collaboration qu’on peut atteindre en travaillant à distance. Comme j’enseigne depuis des années l’importance des conversations en personne dans les principes Agile, j’avoue que j’avais des doutes.

NB : Ce que je remarque surtout, c’est la déconnexion grandissante entre, d’un côté, le besoin d’apporter des changements fondamentaux dans un monde transformé par la pandémie et, de l’autre, la croyance répandue qu’il suffit d’améliorer les stratégies traditionnelles. Alors que nous vivons une époque sans précédent, il faut passer de l’approche « être meilleur en » à « être différent de ».

AG : Ce qui ressort de cette situation, c’est l’état des outils de collaboration et la capacité d’adoption des organisations, la rapidité avec laquelle les personnes apprennent à travailler avec de nouveaux outils ainsi que les contraintes et les courbes d’apprentissage pour les travailleurs affrontant une nouvelle réalité.

Comment voyez-vous la gestion des répercussions de la pandémie sur les entreprises et les individus?

NB : Nous traversons une crise et les gens n’osent pas parler des répercussions à venir. Nous ne pouvons pas prédire l’avenir ni les conséquences de cette situation. Ce que nous pouvons affirmer, c’est que la société connaîtra de grands changements. La façon dont nous faisons des affaires va aussi changer. Il faut vivre avec l’incertitude et rapidement mettre en place de nouvelles structures organisationnelles de manière itérative afin de favoriser l’innovation. Il n’existe pas de recette miracle et les organisations ne doivent pas se laisser séduire par des réponses simplistes.

JR : Je vois une grande sensibilité chez les leaders de CGI et nos clients. Je vois plus d’empathie, plus de vulnérabilité. C’est devenu normal de « ne pas savoir ce qui se passe », une position inhabituelle pour les leaders, particulièrement les hauts dirigeants. Ils aiment avoir des plans détaillés et sentir qu’ils tiennent les commandes. Dans un monde Agile, nous avons besoin de leaders qui tolèrent l’incertitude et sont capables d’adapter leurs stratégies au fur et à mesure et de décentraliser la prise de décision.

Comment pensez-vous que votre domaine d’expertise évoluera?

WS : De nouveaux outils aident les gens à rester connectés à distance et à avoir des interactions naturelles et agréables. Je vois des gens rester en contact et s’entraider plus que jamais. Nous voyons que cela fonctionne quand les équipes ont un objectif clair et qu’il y a une vision des produits, de la transparence et une culture de confiance. Les leaders Lean et Agile établissent une vision et des garde-fous pour les résultats escomptés puis confient le « comment » à leurs équipes. Le monde Agile est en train d’évoluer. Je vois de plus en plus les dirigeants mettre l’accent sur la confiance et les résultats que les équipes multidisciplinaires créent ensemble plutôt que de surveiller et de maîtriser ce qu’ils font. Nous nous adaptons plus rapidement et nous explorons ensemble des idées, partageons de l’information et apprenons plus rapidement. L’agilité nous aide à prendre le temps de réfléchir et de nous améliorer.

AG : Je n’ai pas remarqué une grande différence dans l’approche avec les clients actuels. D’un point de vue « affaires », je pense que nous devons évoluer dans la façon dont nous connectons avec les gens en dehors de notre cercle d’influence immédiat. Nous sommes des animaux sociaux; nous bâtissons notre confiance en les autres au fil des années en les rencontrant en personne et en partageant des expériences. Ce sera un véritable enjeu dans un monde où s’impose la distanciation sociale.

D’un point de vue Agile, comment envisagez-vous l’avenir?

NB : C’est un moment déterminant pour notre entreprise et notre pratique. Dans les technologies émergentes, nous ne pouvons pas nous contenter de reprendre de vieux concepts en changeant les apparences. Nous devons accepter le fait que nous n’avons pas toutes les réponses et avoir confiance en notre capacité de trouver des solutions novatrices. C’est l’un des avantages stratégiques que nous proposons à nos clients. Je dirige des équipes Agile depuis au moins 2001 et c’est l’approche la plus Agile que nous pouvons adopter en ce moment.

WS :  Je pense que les organisations doivent s’adapter rapidement aux besoins des clients et aux nouveaux modèles d’affaires. La méthode Agile est indispensable à la réussite des organisations qui veulent répondre aux besoins des clients en leur offrant des expériences qui les fidélisent. Je vois que les organisations qui ont investi dans l’agilité d’affaires, les nouvelles façons de faire et le partage rapide de l’information sont bien placées pour répondre à la situation actuelle et pourront rebondir et réinventer plus facilement dans des marchés qui évoluent rapidement. Avec son programme 3R, CGI aide ses clients à passer à travers la crise tout en préparant un avenir plus prospère.

AG : J’espère que nous prendrons une pause pour réfléchir sérieusement à ce que travailler signifie et le rôle que nous y jouons en tant qu’êtres humains. Ces situations nous permettent de voir l’impact de notre espèce sur la planète et sur nous-mêmes. Je nous souhaite de faire preuve de plus de compassion et de curiosité durant cette crise.

JR : J’aime à penser que chaque crise apporte une opportunité. La réflexion sur la façon dont nos organisations sont construites et gérées était déjà en cours. Le taux d’épuisement professionnel et le désengagement des employés nous indiquent qu’il faut changer la façon dont nous concevons le travail. Je pense, j’espère que cette réflexion va se poursuivre.

CGI a une vaste expérience dans la réalisation de projets de transformation Agile de grande envergure en partenariat avec les clients partout au Canada et dans le monde. Notre approche de transformation Agile complète fondée sur la valeur comprend des services-conseils ainsi que les spécialistes, les formateurs et les accélérateurs nécessaires pour concevoir et mettre en œuvre des transformations. Apprenez-en davantage sur les services Agile de CGI.

Répondre. Rebondir. Réinventer.

Vous pouvez compter sur nous pour vous offrir des solutions pratiques, créées de concert avec nos clients, pour relever des défis complexes. Tout au long de la crise de la pandémie, nos experts locaux établis dans plus de 400 bureaux sont appuyés par notre réseau mondial de prestation de services. Ils vous aideront ainsi à répondre à des défis sans précédent, à rebondir au rythme approprié et à réinventer les façons de travailler. Nous sommes engagés à vous soutenir ainsi que les communautés au sein desquelles nous vivons et travaillons. Visitez cgi.com/3-R pour en apprendre davantage.

About these authors

Picture of Jean-René Rousseau

Jean-René Rousseau

Directeur-conseil expert, chef du centre d’excellence Agile à Québec

Jean-René est un conseiller stratégique en transformations Agile-Lean qui utilise depuis plus de 16 ans les façons de faire agiles pour renforcer l’efficacité opérationnelle. La performance organisationnelle stimulée par les principes et pratiques Agile-Lean est un domaine qui le passionne. Jean-René a dirigé des implantations ...

Picture of Andrew Goddard

Andrew Goddard

Directeur-conseil expert dans la Région de la capitale nationale

Andrew aide depuis plus de 15 ans les organisations à produire des résultats tangibles grâce aux façons agiles de penser et de travailler. Il a la certification CPPC (Certified Professional Co-Active Coach) et il a réussi le programme de leadership du Co-Active Training Institute (CTI). ...

Picture of Waldemar Schneider

Waldemar Schneider

Conseiller principal, pratique Agile de CGI dans l’Ouest canadien

Waldemar est à la barre de la pratique Agile de CGI dans l’Ouest canadien. Scrum master et coach Agile chevronné, il est titulaire de la certification SAFe® Program Consultant (SPC) et il compte plusieurs années d’expérience avec l’approche Agile et la méthodologie en cascade. Waldemar ...

Publier un commentaire

Comment editor

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Règle de modération du blog et conditions d'utilisation